Ça fait un bout de temps que j’avais envie d’écrire un article comme ça, un article blabla dans lequel je vous parle des études que j’ai choisies et de comment y accéder, ainsi que du métier qu’on apprend.

Alors pour commencer, au cas où vous ne le saviez pas encore, je suis en école d’orthophonie à Montpellier depuis septembre, en première année donc.
Pour en arriver là, il faut passer par un concours supersupersuper sélectif, un peu à la PACES mais pas avec le même contenu. Parce que ouais, ce serait beaucoup trop simple si toutes les écoles évoluaient les candidats sur les mêmes critères: d’une école à l’autre, on a plus de grammaire, plus de logico-maths, moins de synthèse, autant de dissertations… La diversité des épreuves + les coefficients qui changent aussi = sacré gros casse-tête. Et encore, une fois que l’écrit est réussi, il faut passer l’oral !

Pour réussir ces monstrueux concours, on peut passer par une prépa. Alors, il existe les prépas privées (payantes mais les plus « efficaces »), la prépa par correspondance avec le CNED, ou encore certaines prépas qui sont jumelées avec des cursus de fac (psycho, sciences du langage…). On peut même se préparer seul, avec les cours de quelqu’un ou avec tous les livres d’annales dispos dans les librairies.

Et un jour, ça y est ! On te rappelle, tu reçois un courrier ou tu trouves enfin ton nom sur une liste sur un site internet tout saturé de candidats en panique.

Une fois en école, c’est 5 ans d’études qui t’attendent… Alors certes, c’est long, mais depuis 2013, grâce à ces 5 ans on a la qualification master qui change la donne pour la recherche et qui ouvre tout plein de portes aux étudiants qui voudraient se spécialiser après.

Et pendant 5 ans on fait quoi ?
Au début, c’est plutôt théorique, entre anatomie, sciences du langage et psychologie, mais toujours avec un rapport avec l’exercice du métier d’orthophoniste. Mais très vite, on se retrouve en stage, d’abord d’observation puis clinique, à faire le lien entre théorie et pratique.

Donc 5 ans d’études pour des enfants dyslexiques ou qui zozotent?
Et c’est là que c’est cool. Nan, pas 5 ans juste pour ça. Contrairement à une idée qui est assez profondément implantée dans les esprits, un orthophoniste ne s’occupe pas seulement d’enfants en âge scolaire et qui ont des troubles de la prononciation ou de la lecture.
On peut avoir d’un orthophoniste à tous les moments de la vie, que tu sois un bébé prématuré ou une vieille dame de 90 ans.

En gros, les domaines de compétences de l’orthophoniste sont les suivants :
Troubles de la déglutition, trouble du langage écrit et du langage oral, troubles de la cognition mathématique, bégaiement, bredouillement, rééducation du langage après un AVC, autisme, polyhandicaps, bilans orthophoniques pendant la chirurgie éveillée (sisi ça existe, promis) etc.

Une fois diplômé, tu peux choisir d’exercer en structure  (hôpital, maison de retraite, centre de rééducation, CAPMS etc) ou en libéral, dans ton propre cabinet. Ce serait chouette s’il s’agissait juste d’un choix personnel, sans facteurs qui puissent influencer le tout.
Mais nope ! Choisir de travailler en hôpital c’est choisir d’être payé un SMIC +50 euros, c’est à dire l’équivalent d’un bac+2 alors que bon, ça fait 5 ans que tu uses tes fesses sur les bancs du centre de formation. Et cette différence de salaire entre le libéral et le public est à l’origine de pas mal de problèmes : de moins en moins de néo-diplômés souhaitent s’orienter vers l’hôpital, bien que ça regorge de prises en charge beaucoup plus urgentes (comme la rééducation après un AVC par exemple). En même temps, c’est normal : si tu veux travailler en hôpital, ça fait que t’es obligé d’épouser quelqu’un de très riche, parce que tout seul avec un SMIC c’est pas facile.

Pour plus d’informations et des trucs un peu plus officiels que moi qui râle sur le blog, je vous laisse visiter le site de la FNEO, fédération nationale des étudiants en orthophonie, et même le site de Dis-lalie, l’association étudiante des orthos de Montpellier !

J’espère que vous trouverez cet article un peu utile et pas trop barbant,

A bientôt sur le blog,

Eva.

Publicités

0 comments on “

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :