LES ADRESSES LES DÉCOUVERTES

BALADE LYONNAISE

Le week-end dernier, j’ai fait visiter Lyon à une amie montpelliéraine. Il faisait beau, il faisait doux, le ciel était bleu et Lyon était belle : on a bien profité et ce fut un super week-end.

Vous vous doutez bien qu’on en a profité en mangeant pas mal, mais d’un côté on a tellement marché que toutes les calories ont été dépensées (ou presque) : 30 kilomètres en trois jours, on adore.

La journée de samedi, on s’est mis en tête de profiter du beau temps en se baladant entre autres sur les quais de Saône et du Rhône.
(Parce que oui, pour les non-lyonnais, ici on a la chance d’avoir non pas un seul fleuve, mais deux, ce qui augmente considérablement le côté cool de la ville)

Mais avant ça, on a pris le métro jusqu’à l’Hôtel de Ville et la place des Terreaux pour manger entre Terreaux et Croix-Rousse, dans un lieu qui m’avait déjà fait de l’œil sur Instagram.  Ce lieu, c’est Athina.

(Athina, c’est en haut de la rue Romarin)

Situé en face de la boutique/salon de thé Laureline’s Corner dont je vous avais déjà parlé l’année dernière (et qui a fait peau neuve avec une nouvelle déco), le restaurant est super joli. La déco est simple, moderne, et on s’y sent très bien : coussins, tables basses et fauteuils confortables sont au rendez-vous.

Athina propose des pains pitas remplis avec (au choix) de la viande marinée/des légumes/du fromage/du tatziki/des beignets de courgettes/des falafels, avec des recettes de base et d’autres de saison.

Les pitas sont super bons, la viande a vraiment du goût et les légumes sont frais, croquants.

Les accompagnements sont super bons, et on a le choix entre frites maison, épi de maïs grillé et salade de saison. Pour les boissons, citronnade maison aussi bonne que celle de Yaafa à 500 mètres, ou bières grecques (avec supplément sinon c’est pas drôle).

Comptez 10€ pour une formule simple (pita/accompagnement/boisson), et ajoutez 2€ pour un dessert. C’est très bon et les portions sont très raisonnables même si on aimerait un peu plus de frites pour 10€ (mais ça, c’est la gourmandise).

17757911_10211198986523380_316243861_n17793342_10211198986603382_1205399681_n17813798_10211198986483379_432138502_n17813845_10211198987163396_1980474755_n

Du coup, vu qu’il nous restait de la place pour le dessert, on a suivi notre ami/guide lyonnais qui nous faisait rêver en nous parlant d’une boutique de dessert. Toujours dans le quartier des Terreaux, nous voilà en route pour Candy Cookies. Et là, une fois rentrés : l’hésitation.

(Candy Cookie se situe au 20, rue Lanterne)

Déjà qu’à la base, la prise de décision n’est vraiment pas mon fort, mettez-moi face à une vitrine de cookies, tartelettes, gâteaux, cupcakes, et je suis perdue, tout m’appelle.

Après une loooongue hésitation et une discussion avec la très sympathique vendeuse, nous voilà repartis avec une bonne boîte à gâteaux contenant une part de banoffee pie, une tartelette chocolat/peanut butter/M&M’s, et un cupcake au Kinder Bueno, ainsi qu’un cookie offert par la vendeuse (je le répète, beaucoup trop gentille).

On a dégusté tout ça installés sur les quais de Saône, et c’était un vrai moment de joie : le banoffee était drôlement bon, avec un bon goût de banane caramélisée. La tartelette au beurre de cacahuètes et chocolat tenait sa promesse et était aussi délicieuse qu’elle en avait l’air, en réussissant à n’être pas trop écœurante ; et le cupcake au Kinder Bueno devait être super bon aussi puisqu’il a été dévoré en un rien de temps.

Le cookie moelleux, mangé plus tard, était super généreux : gros morceaux de noix de pécan et de chocolat noir.

Au niveau des prix, comptez 2€50 pour un joli cupcake, 3€50 pour une tartelette ou une part de gâteau : c’est très raisonnable compte tenu du quartier et des prix pour des goûters plus industriels de type Starbucks qui t’arrache presque 5€ pour une part de cheesecake pas du tout maison.

17740983_10211198987243398_1539565639_n17813709_10211198987083394_171072104_n

Si l’on a choisi de profiter du beau temps et d’aller manger tout ça en extérieur, sachez que Candy Cookie a aussi une salle sur place qui permet de se poser et de manger son goûter avec une boisson chaude ou un milkshake, par exemple.
Bon à savoir pour ceux qui cherchent un endroit où bosser et goûter en même temps (tout est possible).

Ensuite, histoire de digérer tout ça, on a fait une longue balade sur les quais de Rhône, en partant de l’Opéra et en marchant jusqu’à Centre Berthelot : je vous laisse quelques photos du Rhône sous ce beau temps, pour vous donner envie de visiter. Les quais sont aménagés, les terrasses sont de sortie et les gens bronzent, ce week-end sentait beaucoup le printemps !

17806916_10211198986803387_1488022119_n17821219_10211198986563381_1255996777_n

J’espère que cet article vous aura plu et vous donnera envie de visiter Lyon ou au moins de manger un gros sandwich,

A bientôt sur le blog,

Eva.

PS: la qualité photo n’est pas terrible mais je suis en plein comparatif de super appareils photo donc ça devrait pas tarder à s’améliorer, héhé.

Publicités

0 comments on “BALADE LYONNAISE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :