LA BEAUTÉ

A MORT LE POIL

Eh ouais, l’heure est arrivée. Je me disais bien qu’un jour j’allais finir par aborder le sujet sur le blog, et ça y est.

😱 Clairement, l’épilation c’est pas drôle 😱

On ne va pas se mentir, peu importe la technique utilisée, ça fera toujours au moins un peu mal, et ça sera toujours chiant de passer du temps là-dessus.

Mais bon, vu qu’il faut essayer de prendre la vie du bon côté, je vais essayer de vous faire l’éloge de l’épilation, parce que même si c’est relou, il y a quelques bons côtés et on les oublie parfois. On peut même finir par y trouver son compte et se dire que finalement, c’est pas si mal. Promis.

Tout d’abord, l’épilation te permet d’avoir des poils plus fins que si tu te rases tous les deux jours. Tout comme quand tu te coupes les cheveux et qu’ils repoussent plus forts, tes poils repoussent tout contents quand ils sont rasés vu que pour eux, c’est juste une pause pour repartir de plus belle. Alors que quand tu épiles, tu arraches le poil : c’est plus du tout ton pote, et là il va mettre beaucoup plus longtemps à se reconstruire tranquillou. Du coup, t’es pépère et lisse pour deux semaines minimum au lieu de 2 jours avec un rasoir.

Deuzio, si tu as l’habitude de t’épiler, tu as peut-être remarqué qu’ils repoussent plus fins (tellement ils en ont marre d’être arrachés tout le temps), et moins nombreux : au bout d’un moment, ton épilation relou qui dure trois plombes ne durera plus que 5 ou 10 minutes, parce qu’ils auront compris qui c’est le patron.

giphy

Ensuite, le fait d’apprécier plus ou moins (ou plutôt de supporter) l’épilation passe aussi par la technique que tu utilises. Il y a plusieurs partis :

L’épilation à la cire (chaude ou froide, chez l’esthéticienne ou chez toi) :

C’est le cliché de la bande de cire brûlante et d’une nana qui hurle quand l’esthéticienne arrache tout. Et en fait, c’est pas un cliché.

Clairement, c’est pratique : tu ne t’embêtes pas à faire ça chez toi, tu ne te mets pas de la cire plein les doigts/les fringues/ta salle de bain, tu ressors lisse comme Beyoncé et c’est fini.

Certes, ça fait assez mal, mais ça devient supportable si tu le fais souvent, et tu es tranquille en dix minutes : comme quand on arrache un pansement, tu n’y passes pas trois heures, ça fait mal mais c’est rapide.

Par contre, pour moi, ce qui est le plus rédhibitoire, c’est le prix. Parce qu’à moins d’avoir par miracle dans sa ville une esthéticienne gentille à prix abordables, tu peux presque vendre ton rein pour une formule « jambes/aisselles/maillot ». C’est ce que je trouve le plus nul là-dedans (radine), et ce qui m’a fait pencher vers l’option numéro 2.

L’épilateur électrique :

Selon tes habitudes, l’achat d’un épilateur peut bien être le truc le plus rentable du monde. Tu peux passer du fait d’aller tous les 6 mois chez l’esthéticienne à cause du prix au fait d’avoir tout le temps les jambes lisses pour peu que tu prennes dix minutes par ci par là pour t’épiler.

C’est un achat qui coûte cher à la base mais qui est vraiment amorti rapidement : pour comparer, une épilation des demi-jambes + aisselles chez Yves Rocher coûte 26€, et un épilateur coûte un peu plus de 100€. Donc, en 4 épilations, t’as rentabilisé ton instrument de torture.

Niveau douleur, c’est moins intense que l’épilation à la cire vu que c’est pas tout d’un coup mais plutôt un par un, mais du coup la douleur dure plus longtemps. Au bon d’un moment, c’est même plus tellement de la douleur hein, c’est juste pas agréable mais on serre les dents et ça passe. Hésitez pas à crier ou à écouter de la musique bien fort avec des écouteurs pour 1) penser à autre chose et 2) pas entendre le bruit horrible de l’épilateur.

Avant, c’est une bonne idée de faire un gommage de la zone que tu épiles, et de bien la nourrir, sinon les poils cassent et ton épilation sert à rien. Si tu n’as pas un gommage trop bien comme celui de la gamme Sephora, mélange quelques cuillères à soupe de sucre avec de l’huile d’olive pour faire une pâte et hop, on frotte.

Après l’épilation, c’est bien de rincer et laver doucement pour enlever des résidus de poils ou de cire par exemple, et d’hydrater beaucoup parce que ta peau est un peu traumatisée du coup.

J’espère que ce blabla poilu vous aura donné envie de vous acheter un épilateur, et que vous penserez à moi en souffrant la prochaine fois, (😈)

A bientôt sur le blog,

Eva.

Publicités

0 comments on “A MORT LE POIL

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :