LES RECETTES

LE GÂTEAU DE MA VIE

(attention, l’article qui suit concerne un gros gâteau et a donc engendré beaucoup de blabla, j’ai été bavarde !)

Le week-end dernier, on a fêté en grande pompe l’anniversaire de mon petit cousin. Enfin, petit… Il a eu 18 ans, ce qui justifie la grosse fête.

Pour l’occasion, j’ai enfilé mon tablier et je me suis lancée dans la préparation d’un gâteau que je n’avais encore jamais fait, histoire qu’il puisse souffler ses bougies comme il se doit.  J’ai donc fait un gâteau à étage, ou layer cake, mais sans trop de pâte d’amande ni de froufrous en glaçage trop sucré : ça s’appelle un « naked cake », gâteau tout nu.

Et figurez-vous qu’il a eu du succès ! Le commentaire que j’ai le plus entendu, c’était que j’aurais dû en faire deux au lien d’un, donc c’est plutôt positif héhé.

Il a aussi l’avantage d’être super beau visuellement sans trop de préparation… Il envoie du lourd, donc. Il est composé d’une génoise (gâteau tout moelleux bien aérien), d’une crème chantilly au mascarpone, de confiture et de fruits frais.

Ça demande assez peu de préparation, surtout si on a la chance d’être équipés d’un robot qui change la vie et qui mélange tout en deux temps trois mouvements. Le plus long consiste à attendre que les génoises refroidissent pour pouvoir faire le montage du gâteau : n’hésitez pas à commencer la veille si vous avez le temps !

Alors, si tu veux te lancer dans la réalisation d’un super gâteau pour une grande occasion (ou pour te la péter à un repas de famille), tu auras besoin de :

Pour la génoise :

8 œufs,
240g de farine,
240g de sucre,
un sachet de levure chimique,

Pour la chantilly :

2 briquettes de 33 cL de crème liquide au mascarpone (marque Elle&Vire),
8 cuillères à soupe de sucre glace,
de la vanille en poudre,

Pour le sirop :

5 cuillères à soupe de sucre,
un verre d’eau,

Pour le montage :

des fruits frais,
un pot de confiture de ton choix.

Pour commencer, les génoises :

Avec ces mesures-là, j’ai fait deux génoises ! Préchauffe ton four à 180°C ou 160°C si tu as un four à chaleur tournante.

Tout d’abord, commence par séparer les blancs des jaunes des œufs, et monte les blancs en neige jusqu’à ce qu’ils soient bien fermes. Ajoute à ça le sucre et continue à mélanger au robot ou au fouet jusqu’à ce que tu obtiennes une espèce de meringue brillante. Ajoute ensuite les jaunes d’œufs, puis la farine tamisée avec la levure.

Verse ça dans deux moules beurrés et farinés de même taille (ou fais en deux fois) ; et laisse cuire pendant 30 minutes.

Attends un peu avant de les démouler, puis laisse-les complètement refroidir.

Pour la crème chantilly, fouette au robot ou à la main si tu es courageux la crème avec le sucre et la vanille. Il faut que ta crème monte, qu’elle soit assez dense et épaisse mais fais attention à ce que ça ne se transforme pas en beurre quand même…

Laisse-la reposer au frais le temps de t’occuper des génoises.

Pour le sirop qui va te servir à imbiber, porte simplement à ébullition l’eau avec le sucre, pendant 10 minutes sans que cela se transforme en caramel.

Attention, c’est l’heure du montage ! (roulement de tambour)

16523684_10210678441230073_1451355790_o16523812_10210678441390077_1870536268_o

Garde ta génoise la moins épaisse pour faire la base : imbibe-là de sirop sucré, badigeonne-la ensuite d’une couche de confiture, en n’hésitant pas à aller jusqu’aux rebords, tant pis si ça dépasse ! Recouvre ensuite ça d’une couche épaisse de chantilly, et de fruits frais coupés en tout petits morceaux.

Coupe en deux horizontalement la deuxième génoise plus épaisse, et ajoute une moitié sur la couche que tu viens de garnir.

Ensuite on recommence : sirop, confiture, chantilly, fruits frais !

On rajoute la dernière couche de génoise, et on passe en mode déco.

Personnellement, j’ai imbibé, mais je n’ai pas mis de confiture. J’ai recouvert le haut du gâteau de chantilly en couche épaisse et en insistant sur les bords, et j’ai décoré avec des fruits frais : fraises coupées finement et « LULU » en myrtilles pour la dédicace.

16593558_10210678440790062_588385257_o

Et hop, un gâteau qui envoie du lourd.

C’est important de le garder bien au frais jusqu’à ce qu’il soit servi, pour que la chantilly reste en place !

A déguster tout seul et vite pour éviter qu’on vienne vous piquer votre part…

Bon appétit et à bientôt sur le blog,

Eva.

Publicités

0 comments on “LE GÂTEAU DE MA VIE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :