HUMEUR

ON VA S’AIMER

(FR/EN)

C’est au collège que j’ai commencé à me regarder. Je veux dire par là à me scruter, m’examiner, m’analyser. J’ai commencé à comparer mes cuisses à celles des autres filles et à faire des listes de ce qui ne me plaisait pas chez moi. L’été, à la plage, je cachais mon ventre sur les photos et remettais mon short aussitôt sortie de l’eau. Et puis ça a continué comme ça tout au long du lycée. Les petites remarques de certains qui ne cessent de te comparer à d’autres, les gens qui te demandent si tu es malade alors que non putain t’es juste très pâle.

Si je vous raconte ces petites anecdotes sur une note mélodramatique, c’est qu’au fond, j’ai l’impression que ça arrive à pas mal de monde. Il suffit de se rendre sur les réseaux sociaux pour réaliser que l’apparence est au centre des conversations. Au début je ne m’en rendais pas compte, j’avais l’impression d’être isolée dans cette critique permanente de ma propre personne. Mais petit à petit, en discutant avec les uns et les autres, j’ai réalisé qu’on était bien plus à être engagés dans cette belle galère.

Et je trouve ça dommage.

Je n’ai pas encore trouvé la solution miracle qui permettra aux autres comme à moi de s’aimer sans limite en se foutant pas mal du regard des autres. Même si ça va mieux, j’ai encore un peu de boulot (et j’espère secrètement pouvoir vous ré-écrire un article d’ici quelques temps en vous déclarant l’amour que j’éprouve pour ma personne). En revanche, je peux vous donner trois petits conseils qui m’ont personnellement fait avancer.

DISCUTEZ-EN. Ça fait du bien. Vraiment.

ACCEPTEZ les compliments qu’on peut vous faire. Oué je sais, c’est toujours très gênant et si vous n’êtes pas ultra bien dans votre peau vous ne croirez certainement pas la personne qui vous parle. Mais en fait c’est tout con et ça peut rendre votre journée un peu plus jolie.

REGARDEZ autour de vous, et vous vous rendrez très vite compte qu’on est tous dans la même galère et que s’entraider peut être une bonne idée. Je vous conseille  cette série de vidéos par la chaîne youtube StyleLikeU, qui exploite les témoignages de femmes aux parcours totalement différents et aborde notamment leur rapport au corps. Pour ceux qui ont du mal avec l’anglais, il y a aussi la série de vidéos « Cher Corps » de Léa Bordier, qui publie tous les quinze jours un nouvel épisode…

J’espère que je n’ai pas été trop maladroite dans cet article qui change un peu de d’habitude. Mais comme mon amour pour le ciné, comme ma passion pour la cuisine… le problème fait bel et bien partie de mon quotidien et j’avais envie d’en parler.

À très bientôt sur le blog,

Apolline


I was about 12 or 13 when I started looking at me. I mean actually looking: starring and even analyzing every single detail about my appearance. I started to compare my thighs with my friends’ ones and to write lists about parts of my body i didn’t like. When it was summer i was hiding my stomach and was putting my shorts back on as soon as i was out of the water. And then it lasted until high school. People asking you if you’re sick when you’re genuinely pale, people keeping comparing themselves to others…

If I’m writing this on quite a dramatic tone, it’s only because I realized this happens to a lot of us. All around me, on social medias as in real life, i feel like body image is a topic everyone is rambling about. At the very beginning I felt like I was the only one being constantly so hard with myself but gradually i finally got to understand that it was far from being the truth.

And I’m quite sad about it.

I haven’t found THE answer yet, the one that will guarantee people to love themselves and to stop caring about what other people think. Even if when it comes to me i improved a lot about my self-image, i still have a lot to work on (and i secretly hope that i would be able to write a whole new post in the future, telling you how much i love myself). However, i still have three tips that helped me quite a lot:

1. Talk about it. You’ll feel way better afterwards. 

2. If people complimente you on your appearance, let them do. I agree, it’s always awkward and if you’re not feeling great in your own skin you’ll probably don’t believe the one you’re talking to. But it can actually help to build yourself confidence and to brighten your day a little more.

3. Look around you, and you’ll realize that we’re many to have the same issue and that it could be great to help each other. If you’re into YouTube videos, check the StyleLikeU and this playlist they made which is basically testimonies of women talking about their relation with their body.

This is quite an unusual post but I think it’s important to talk about those issues and i’d like to develop the topic on the blog. Just like my love for food and for cinema, body issue is a part of my life and i wanted to write about it.

Apolline

Publicités

2 comments on “ON VA S’AIMER

  1. Ping : THEY HELP ME BEING BODY POSITIVE – THE MELTING POT

  2. Ping : THE MELTING POT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :