LES RECETTES NOËL

DES BROOKIES POUR NOËL

ON Y EST, LE MOIS DE LA BOUFFE EST DE RETOUR POUR UNE TOUTE NOUVELLE ÉDITION!

J’ai découvert l’an dernier une recette de « brookies » partagée par la blogueuse londonienne Lily Pebbles dont je vous ai certainement déjà parlé puisque je suis fan de son travail. Ce remix du brownie version cookies a immédiatement conquis mon coeur et mon estomac et je me devais de vous partager la recette pour la saison des fêtes (oui parce qu’en plus d’être bons ils ont un visuel qui correspond au thème de Noël c’est pratique).

Si la recette qu’elle propose permet apparemment de réaliser 72 pièces, j’ai réduit de moitié les doses pour éviter de provoquer une hausse soudaine de glycémie au sein de ma famille (on était que quatre ce week-end là nos estomacs n’auraient pas survécus).

Pour une 20aine de brookies, vous aurez besoin de:

– 45 grammes de cacao en poudre non sucré type Van Houten

– 200 grammes de sucre en poudre

– 60 mL d’huile de tournesol

– 2 oeufs

– une cuillère à café d’extrait de vanille

– 125 grammes de farine

– une cuillère à café de bicarbonate de soude

– deux pincées de sel

– 100 grammes de sucre glace

img_0881img_0889img_0894img_0898img_0907

1 – First things first, on met son four à préchauffer à 180°C pour un max d’efficacité.

2 – On vient ensuite mélanger le cacao, le sucre et l’huile de tournesol (à l’aide d’un batteur électrique pour ma part) et on ajoute un à un les deux oeufs, puis l’extrait de vanille.

3 – Dans un autre saladier, on vient préalablement mélanger sel, bicarbonate de soude et farine avant de les incorporer à la première pâte.

Lily indique qu’il est préférable de laisser poser la préparation quatre heures après cette étape mais ce n’est pas indispensable. Moi j’ai fait sans en tout cas (c’est moi la meuf absolument pas patiente).

4 – Pour qu’il soit extra fin, on vient passer son sucre glace au tamis, chinois, ou autre dénomination qualifiant cet objet très pratique, puis on le dépose dans une assiette creuse.

5 – On peut maintenant venir préparer une plaque de cuisson: sans papier sulfurisé si elle est non-adhésive, avec si vous utilisez une plaque classique.

6 – Vient l’étape du cradossage du plan de travail: comme la pâte reste assez liquide, on s’en fout facilement partout. Voilà comment je vous conseille d’agir afin d’éviter les dégâts (je détaille parce que perso j’ai galéré la première fois):

  → Prenez un peu de pâte à l’aide d’une grande cuillère, puis déposez-la dans le sucre glace en la poussant avec une petite cuillère (*wah c’est techniiiiique*).

  → Avec vos doigts (propres), prenez du sucre glace et recouvrez en le morceau de pâte.

  → Retournez plusieurs fois la pâte jusqu’à ce que ça forme une espèce de boule couverte de sucre glace.

  → Voilos, plus qu’à la déposer telle quelle sur la plaque et à recommencer vingt fois!

7 – Pour la cuisson, ce sera onze minutes. N’attendez pas que les brookies soient complètement durs parce qu’ils le deviendront encore plus une fois sortis du four!

img_0917img_0919img_0936

Vingt minutes de préparation, dix de cuisson et BAM vous avez de quoi impressionnez tout le monde et fournir le goûter d’un dimanche de décembre… Stylé ou pas?

À très bientôt pour de nouveaux articles sous le signe des rênes et des lutins de Noël,

Apolline

Publicités

0 comments on “DES BROOKIES POUR NOËL

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :