LES BOUQUINS

QUAND LA BD FAIT SON RETOUR

Si on me parle BDs je pense directement à Tamara, Lou ou encore Marion Duval (oh la nostalgie). Ces trucs que je lisais quand j’étais plus jeune, que je m’enfilais tous les samedis après une virée à la Médiathèque de Lorient et qui me rendaient toute joie.

Mais les BDs sont loin d’être exclusivement destinées aux enfants.  Hé oui, y’a une toute autre catégorie qui se cache dans le vaste monde du livre… celui de la BD adulte.

Dis comme ça c’est pas bien tentant.« Arh non laissez-nous lire des bouquins débilos de temps en temps, Boule et Bill ça nous convient très bien ». En tout cas, moi j’étais pas forcément ultra attirée par ce type de livres. J’avais l’impression que la majorité étaient composées de dessins un peu vieillots, avec des histoires pas folichonnes. Mais ça c’était avant que je cède à la tentation des acquisitions livresques de ma madre qui est libraire et ramène toujours à la maison les dernières nouveautés. Avant de poursuivre sur la présentation de mes découvertes, sachez qu’elles sont toutes deux autobiographiques.

img_3889img_3892img_3898

L’arabe du futur (TOME I )

de Riad SATTOUF

Riad SATTOUF naît en 1978 à Paris. Si sa mère est française, son père est syrien et expatrié en France pour ses études. Rapidement, la famille est amenée à se rendre en Syrie puis en Lybie, où l’auteur passera son enfance. Cette BD c’est l’apprentissage par un enfant d’un tout autre mode de vie.

Pourquoi j’ai aimé? Outre les illustrations qui me plaisent beaucoup beaucoup, l’auteur est parvenu à me donner un aperçu de ces pays dont on entend parler quotidiennement sans jamais vraiment les connaître. Alors oui, la BD évoque les faits politiques qui secouaient déjà la Syrie à cette époque, mais cette fois-ci c’est différent. C’est différent parce qu’il s’agit de la vision d’un enfant, dépourvu de tout préjugé ou opinion politique trop réfléchie. Il est influencé par ce qu’il voit et ce qu’il entend, les idéaux de sa famille notamment, mais sans jamais être fermé à de nouvelles options. C’est un petit garçon ordinaire, qui s’adapte comme il le peut aux nouveaux environnements qui s’offrent à lui.

La différence invisible

de Mademoiselle Caroline & Julie DACHEZ

« Marguerite a 27 ans et à première vue, rien ne la distingue des autres. Elle est jolie, vive et intelligente. Elle travaille dans une grande entreprise, vit en couple… Pourtant, elle est différente et lutte chaque jour pour préserver les apparences. Lassée de se sentir en permanence décalée, elle décide un jour de partir à la rencontre d’elle-même; sa vie va s’en trouver profondément modifiée. » (résumé issu de l’ouvrage d’origine)

Pourquoi j’ai aimé? Le titre à lui tout seul présageait le succès de cette BD dans mon coeur. J’ai l’impression qu’on oublie trop souvent l’impact que les différences de chacun ont sur nos vies, on y fait peut-être pas assez gaffe. Là on est complètement dans le thème de « la différence mise de côté ». Marguerite, c’est en fait Julie Dachez, la co-auteure. Et dans ce bouquin, on découvre toutes les étapes de son chemin vers l’épanouissement après la découverte et l’acceptation de ce qui fait sa singularité. Ici c’est l’autisme, et plus particulièrement le symptôme d’Asperger qui est la source d’un mal-être (tékaté moi non plus je connaissais pas). J’ai beaucoup aimé la manière dont le sujet est amené. On découvre tout en même temps que Marguerite, de la situation de base au déclic. Comme une invitation dans son monde.

Allez, laissez vous tenter vous verrez c’est chouette les BDs.

(note à moi-même: penser à ralentir niveau rimes)

À très bientôt sur le blog,

Apolline

Publicités

0 comments on “QUAND LA BD FAIT SON RETOUR

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :