LES RECETTES

UN SUCCÈS TON GÂTEAU SERA

90% des choses que je cuisine, ce sont des gâteaux. Certains peuvent faire non-stop du dessin, d’autres de la guitare… Bon ben moi c’est ça qui me fait kiffer quand j’ai rien de spécial de prévu.

Si la plupart du temps ce qui sort du four est plutôt pas dégueu, il m’est quand même arrivé de faire de beau ratages. Comme askip on apprend de ses erreurs, j’ai au fil des catastrophes compris deux trois trucs qui déterminent si tout l’effort que tu auras mis dans ta préparation paiera ou si ce sera l’échec assuré.

Apprentis pâtissiers, je vais tenter de vous aider en vous donnant cinq astuces ultra simples qui pourraient vous permettre de devenir le prochain Christophe Michalak (ahouioui).

→ Le premier truc c’est de penser à bien préchauffer son four avant même d’avoir commencé à préparer la pâte. C’est tout con mais ça vous assure qu’il sera bien chaud quand vous voudrez enfourner. Si la température atteinte n’est pas celle qui est initialement prévu dans la recette que vous suivez, ça peut complètement changer la consistance du résultat souhaité.

→ Faire fondre des carrés de chocolat ça peut sembler ultra facile mais on est jamais à l’abri d’une cata. Pour être certaine que la texture soit bien lisse je fonctionne toujours avec le bain-marie: on fait bouillir de l’eau dans un fond de poêle creuse (ou de casserole large) et on y dépose un saladier résistant à la chaleur contenant la dose de chocolat demandée. Je donne ce conseil parce qu’on est parfois tentés de faire directement fondre le chocolat dans une casserole mais le truc c’est que le résultat peut ne pas être homogène et vous donner une pâte à la consistance suspecte si ça chauffe trop fort et trop longtemps. À la limite si vous n’avez pas le choix ou une bonne grosse flemme et que vous n’utilisez qu’une casserole, mettez-la sur le plus petit feu: ce sera long mais les risques seront éloignés.

→ Vient le moment de l’astuce ultime: le mélange préalable de la levure et de la farine avant leur incorporation aux autres ingrédients. C’est un geste qui peut vraiment faire toute la différence dans la réussite de votre gâteau puisque ça permet d’assurer une bonne répartition dans la préparation. Ça marche aussi pour le bicarbonate de soude si c’est ce que vous utilisez pour faire gonfler la pâte.

→ Justement si vous utiliser du bicarbonate de soude à la place de la levure n’oubliez pas d’ajouter une cuillère à café d’un liquide acide (jus de citron ou vinaigre par exemple). Ça permet de l’activer et vous donnera un gâteau tout gonflé.

→ Pour ceux qui stressent jusqu’à la dernière minute et sont en pression par rapport au démoulage, je vous conseille de recouvrir le fond de votre moule de papier sulfurisé. On beurre le moule, on découpe la forme de celui-ci dans du papier sulfu et on le dépose au fond. Une fois que la cuisson est terminée et que le gâteau a refroidi y’a aucun moyen que le gâteau ne se démoule pas!

Je crois qu’on est bon, tout le monde est maintenant paré pour gérer ses expériences culinaires (je crois en vous).

On se retrouve très bientôt pour un tout nouvel article,

Apolline

Publicités

0 comments on “UN SUCCÈS TON GÂTEAU SERA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :