LA BEAUTÉ

LA TROUSSE DE TOILETTE : LES ESSENTIELS

Cet été, j’ai pas mal baroudé. Entre les aller-retours en Bretagne pour voir mes copains, quelques jours dans le Sud et un petit séjour en Espagne, je suis rapidement devenue une pro de la valise (je me débrouillais déjà pas mal mais là y’a vraiment du level). Et qui dit valise dit fringues, certes, mais aussi trousse de toilette. C’est la chose que je prépare souvent le plus sérieusement avec liste de trucs à pas oublier à l’appui. Parce que bon, si tu oublies des habits, tu peux toujours en acheter (l’excuse parfaite) ou te débrouiller pour laver les fringues que tu as amené, mais si tu oublies tes produits de toilette fétiches qui t’ont coûté un bras + un œil + un salaire, c’est encore plus relou.

C’est pourquoi je prépare ma trousse de toilette des jours avant et j’y rajoute des trucs au fur et à mesure (je suis un peu maniaque de l’organisation mais bon je l’accepte peu à peu).

Et vu que sur The Melting Pot, on est des meufs ultra-sympas, je vous ai préparé une petite trousse de toilette virtuelle, avec mes produits préférés quand je pars en voyage (ou juste dormir chez une pote, ça marche aussi).

Un flacon format voyage d’Eau Précieuse

L’Eau Précieuse, ça fait tout de suite penser au jingle Eau Précieuse du Petit Journal qui se moquait gentiment des adolescentes groupies, mais c’est aussi un produit de beauté bien cool. Après m’être démaquillée, j’en mets un peu sur un coton, et hop sur la face. Ca nettoie, ça finit le démaquillage et ça te laisse tout(e) propre et bien nette, sans les impuretés que t’as accumulé toute la journée entre pollution et sueur (#glam). Et le format voyage, ça rentre dans la trousse de toilette et c’est vachement plus mignon.

Le baume Rêve de Miel, Nuxe

Alors certes, ça c’est pas trop un format voyage mais c’est quand même tout petit donc YOLO, ça rentre dans ma trousse de toilette quand même. Ce baume et moi, c’est une histoire d’amour. Quand j’étais petite, j’en piquais déjà à ma grand-mère, donc quand j’ai eu mon propre pot, c’était la joie. Il est magique, il répare de dingue, il sent bon, il brille pas trop donc pas d’aspect gloss dégueu sur les lèvres. J’en mets une couche un peu épaisse avant de dormir et une petite touche quand même quand je me maquille : en gros j’en mets tout le temps et ma bouche me remercie (si si).

La poudre minérale légère UNE

L’été, quand il fait chaud et que je bronze, j’ai pas super envie de me maquiller et souvent, le fond de teint et l’eyeliner passent à la trappe et je me contente de poudre matifiante et d’un peu de mascara waterproof. Et justement, j’ai découvert une poudre bien chouette qui fait le taf comme il faut. Elle matifie, la couleur va nickel avec ma peau même quand je suis bronzée (la référence exacte c’est L08) et la palette a un miroir intégré, ce qui fait que quand t’as pas accès à un miroir en vacances, t’es sauvée quand même. Pour ce qui est de la marque, certes les produits UNE coûtent un peu plus cher que les autres, mais ils sont fabriqués sans produits chimiques et contiennent que des ingrédients minéraux, donc ça vaut un peu le coup de payer un chouïa plus pour pas se mettre des produits chimiques sur le visage tous les jours…

Le mini kabuki rétractable

En ce qui concerne les pinceaux et le maquillage, je fais plutôt simple, je suis pas du genre à avoir trois mille pinceaux, pour la simple raison que je saurais pas quoi en faire : un pinceau, voire deux, et c’est parti. Donc pour aller avec ma poudre matifiante, j’ai un kabuki (c’est pas un sushi, c’est un pinceau) qui se rétracte pour en protéger les poils et éviter qu’il soit tout abimé dans ma trousse de toilette qui est parfois un peu écrasée dans ma valise. Et en plus, il est (vraiment) tout doux.

Le parfum de voyage

En temps normal, je jongle entre deux parfums : l’Huile Prodigieuse de Nuxe, qui n’est pas un parfum mais qui sent tellement bon qu’elle se suffit à elle-même, et le Japanese Cherry Blossom de Body Shop qui sent très très très bon et ne coûte pas cher du tout pour un parfum. Mais bon, pas trop pratique de prendre un gros flacon de parfum dans une trousse de toilette, surtout si c’est pour se mettre seulement quelques pschitts de temps en temps : ça vaut pas le coup, le ratio « taille-utilisation » (hyper-important dans une trousse de toilette) est tout pourri. Heureusement, il existe le flacon voyage. Sacrée belle invention ça. J’utilise le parfum Chloé, en tube tout fin qui se glisse discretos-ni-vu-ni-connu entre tous les autres produits, et qui sent trop bon. C’est le genre de parfum bien fleuri qui te donne l’impression d’être une fée dans la forêt (vous voyez ou pas ?).


J’espère que cet article aura été utile et que vous trouverez certains des produits intéressants !
A bientôt sur le blog,

Eva.

Publicités

0 comments on “LA TROUSSE DE TOILETTE : LES ESSENTIELS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :