Berlin EN ALLEMAGNE

RÉUSSIR SON PÉRIPLE BERLINOIS

(FR/EN)

On y est, dernier article de la série retraçant mon voyage à Berlin. Comme j’avais fait pour Londres, j’ai décidé de récapituler le système berlinois niveau transports et logement histoire d’aiguiller ceux qui planifieraient un futur périple du côté de la capitale allemande. Pour Londres je vous avais énuméré toutes les solutions possibles, même celles que j’avais pas testé. Bon là encore j’ai pas pu tout expérimenté (déso), et j’ai donc décidé de vous parler uniquement des options pour lesquelles j’ai opté (le reste fonctionnant généralement comme toutes les capitales et grandes villes niveau logement et moyen de transports).

COMMENT VENIR?

EN VOLANT BIEN SÛR. Bon honnêtement c’est vraiment ce qu’il y a de moins cher. J’ai eu beau comparer les prix avec les trains et les bus, l’avion vaut franchement le coup: si les bus peuvent te revenir moins cher (et encore), la durée te décourage rapidement. Après des recherches à l’aide de divers comparateurs de prix sur internet comme kelbillet.com ou kayak.fr (alerte au pétage de câble: les prix évoluent à chaque actualisation de la plage) on a réussi à dénicher un aller-retour Paris/Berlin à 60€ par personne (bg ou quoi?) avec la compagnie aérienne Germanwings.

Pour aller jusque Paris depuis notre Bretagne confinée loin du monde on a choisi les trajets les moins chers, même si les horaires étaient pas forcément des meilleurs: vous verrez accorder les correspondances c’est une vraie partie de plaisir (vous la ressentez mon ironie de l’extrême?). Avec la carte jeune (50euros par an) on peut trouver des Lorient/Paris pour 18 euros, et au pire du pire: le covoit’ ça existe (blablacar on t’aime).

SE DÉPLACER

AHHHH les transports berlinois, si simples mais si compliqués. Le réseau est constitué de cinq moyens de transports: le S-bahn (équivalent de notre RER), le U-bahn (équivalent du métro), le bus, le Métrotram et le tram. En théorie c’est pas bien difficile à suivre. Sauf qu’en pratique ils ne sont pas utilisés de la même manière qu’en France: le S-bahn étant utilisé aussi régulièrement que le U-bahn et pas hors centre comme à Paris avec le RER par exemple. Si saisir ce à quoi chacun se rapporte est déjà pas forcément évident, ce qui ne rend pas non plus la première approche du déplacement à Berlin des plus faciles est surtout la manière dont les cartes sont construites: d’un côté on a celle pour le tram/métrotram, de l’autre celle pour le S-bahn/U-bahn. Autant vous dire que pour les correspondances faut être au taquet, les deux cartes en main et savoir précisément où on veut se rendre.

Niveau sous il faut savoir qu’un ticket simple en zone A/B en plein tarif vaut 2,70€ (aïe). Avec ça vous pouvez circuler sur l’intégralité du réseau de transports berlinois pendant deux heures. Pas besoin de prendre un ticket allant aussi en zone C si vous restez dans Berlin, les zones A et B suffisent la plupart du temps puisqu’elles s’étendent jusqu’à l’aéroport Tegel (par contre si vous arrivez de l’aéroport Schönefeld il faudra opter pour la zone C). Si vous restez plusieurs jour je vous conseille un milliard de fois d’opter pour un pass couvrant plusieurs jours de transport illimités: Berlin étant ultra étendu ça vous sera bien utile. On a tous opté pour la WelcomeCard 5 jours qui nous a assuré l’accès aux transports pour 34,50€ par personne. Pour tous les détails je vous invite à visiter ce site qui m’a été d’une graaaaande (très grande) aide!

OÙ SE LOGER?

Après une bonne grosse journée de marche, t’as bien envie d’un endroit pour venir te poser pour de vrai. Vu qu’on restait une semaine, on s’est dit que ça pouvait être cool de chercher un Air BNB histoire d’avoir un vrai lieu à nous et de pouvoir pourquoi pas économiser sur la bouffe (être en hôtel ou auberge de jeunesse c’est manger dehors pour chaque repas et ça peut fair mal au portefeuille). Bon cette dernière raison a été un gros fail on a pas trop réussi à résister à l’appel de la bouffe allemande… BREF. Sauf que ce qu’on ne savait pas c’est que depuis mai la loi allemande est beaucoup plus stricte sur les Air BNB berlinois et qu’ils se font donc beaucoup plus rares. Mais comme on a de la chance on a réussi à dénicher un appart à 20€ la nuit/personne dans un super quartier. On était à 15 minutes en tram d’Alexanderplatz, lieu central de Berlin, et sachant que le tram fonctionne toute la nuit ou presque, c’était plutôt pratique. Si jamais vous êtes à la recherche d’un logement à Berlin, je vous laisse le lien de notre

J’adore j’adore écrire ces guides voyage, si c’est un genre d’article qui vous plaît à vous aussi n’hésitez pas à nous le faire savoir! (bon au moins ça me fait plaiz à moi c’est déjà bien non?)

À très bientôt sur le blog,

Apolline


Here we are, today’s post is the last one about my Berlin trip (if you’ve missed the two previous ones, here are links 1 and 2). Just like I’ve done for London, I’ve decided to quickly summarize how it worked for me logistic-wise in order to help those who would be planning a future trip out there. This time to make the post shorter and as it worked pretty much as other big cities I won’t tell you about every single option you can take but only about those I chose!

HOW TO GET THERE?

When I looked for the cheapest way to get to Berlin, flying happened to be by far the best option to go for. If buses were also quite cheap compared to trains, the journey was so long that it erased any hesitation I had. After a long time looking for the best flights to go for we managed to find round-trip tickets from Paris to Berlin at 60€ each on Germanwings (be prepared: prices change every couple of minutes it might drive you crazy). To go from Brittany to Paris, we chose the cheapest train tickets even if the schedule wasn’t the best. We paid 18 euros a single reduced rated ticket which was quite a good deal!

MOVING AROUND THE CITY

I couldn’t tell if Berlin’s public transports are very easy or very complicated. The transport network is divided into four different things: the S-bahn, U-bahn, bus, Metrotram and tram. Theoretically it doesn’t seem that complicated, but it’s actually kinda confusing. You never really know which one you’re taking before being at the station (mainly when using S-bahn and U-bahn) and above everything these aren’t all on the same map. It means that you need to have several maps with you to decide your itinerary and when you’re a lost tourist looking for its way it isn’t particularly practical… 

Now let’s talk about prices. A single ticket allowing us to ride on zones A and B for two hours costs 2,70€ (aoutch). When staying in Berlin you don’t actually need to go on C Zone except if you’re landing at Schönefeld airport. If you’re staying several days you should definitely buy a pass like the WelcomeCard which offers you an unlimited access to public transports whatever they are for 34,50€/five days (it offers different prices according to the duration of your trip).

WHAT ABOUT ACCOMODATIONS?

After wandering around the city for several hours, I find it soooooo much better to have a real space to relax. We could have chosen a Youth Hostel or a basic Hotel but as we stayed for a week we realized it would be great to find an Air BNB for not having to eat outside every single day (by the way it was a total fail we couldn’t resist german food). The thing is that german law has become way stricter about AirBNBs lately so it’s now pretty hard to find one. Luckily we managed to find a great one, perfectly located (15minutes away from Alexanderplatz by tram) and in a really cute district. Here’s the link for it if you ever look for a place to stay there. We paid 20€ per night each which was I think a great deal!

I hope those few posts made you wanna travel to Berlin, it really is an incredibly rich city and we spent a perfect week out there! If you’ve ever been there I would love to have your feedbacks!

Apolline

Publicités

0 comments on “RÉUSSIR SON PÉRIPLE BERLINOIS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :