LE CINÉ LES PORTRAITS

WES ANDERSON

(FR/EN)

Vous l’avez sûrement constaté suite à l’article « VU CE MOIS-CI » publié tout récemment, mais ces temps-ci j’ai tout mon pas mal de temps pour m’affaler telle une larve sur un canapé et découvrir un milliard de films. Ouais ouais, attendez-vous à voir passer la catégorie ciné un bon nombre de fois dans les prochains mois.

Aujourd’hui j’avais bien envie de vous parler de Wes Anderson. Wes Anderson c’est qui? Un réalisateur ayant opté pour le style le plus original de tous les styles de réalisations du monde entier, rien que ça (bon c’est pas très objectif comme avis, certes). C’est à dire que pour chacun de ses films il me faut toujours dix minutes d’adaptation pour réussir à me mettre dans le truc. C’est très vintage, filmé d’une manière très cadrée, contée et colorée. Un univers pas évident à cerner mais qui une fois intégré peut te donner envie de continuer.

Pour le moment je n’ai vu que trois de ses films, mais je les ai tellement aimé que je peux pas m’empêcher de vous en parler tout de suite.

THE GRAND BUDAPEST HOTEL / 2014

Ça parle de quoi?

Le Grand Budapest Hotel a perdu de son prestige… Et si les visiteurs se font rares, l’un d’entre eux montre une certaine curiosité qui décide Zero Moustafa, le propriétaire, a lui compter son histoire… Dans les années 30, il était le majordome et bras droit du gérant, le fameux Mr Gustave connu pour son attrait pour les femmes mûres. Mais voilà, parmi ses amantes il y a Mme D., et cette dernière décède mystérieusement en lui léguant un précieux tableau…

Capture d’écran 2016-06-02 à 21.59.34Capture d’écran 2016-06-02 à 22.00.10

Ça a été le premier film de Wes Anderson que j’ai pu expérimenté. Parce que oui oui, c’est toute une expérience. Sans compter que c’était au cinéma, donc le délire te reviens encore plus en pleine face. Du début à la fin, j’ai été complètement surprise par ce film qui ne ressemblait à aucun que j’ai pu voir. Des couleurs complètement folles, une intrigue déjantée et du mouvement dans tous les sens… Un vrai kif!

MOONRISE KINGDOM / 2012

Ça parle de quoi?

Dans les années 60, deux enfants tombent amoureux et débutent une relation épistolaire. Au fil des lettres, ils préparent un stratagème pour être réunis: c’est décidé, ensemble ils vont fuguer. Mais si leur plan semble fonctionner, ils oublient leur entourage qui se mobilise afin de les retrouver…

Capture d’écran 2016-06-02 à 22.01.17Capture d’écran 2016-06-02 à 22.00.55

C’est pour sûr celui des trois qui m’a laissée un peu perplexe. Pourtant il était super à regarder, j’ai encore une fois adorée la réalisation et l’intrigue était bien trouvée. Je crois juste que les personnages m’ont mis un peu mal à l’aise, je pourrais pas trop dire pourquoi et je pense que ça dépend réellement de chacun… Peut-être le fait que ce soit des enfants qui mènent la danse? Bon ça n’enlève rien au fait qu’il était très sympa et que je le regarderais bien une deuxième fois pour peut-être mieux accrocher… (qui sait?).

 LA FAMILLE TENENBAUM / 2001

Ça parle de quoi?

Une famille déchirée (et un peu tarée) se retrouve de nouveau réunie suite à l’annonce d’une maladie incurable survenue soudainement chez Royal, le père du clan. Mais les agissements de ce dernier n’ont pas toujours été parfaits, et sa ré-apparition suscite de nombreuses réactions chez les Tenenbaum, chacun ayant déjà de son côté des soucis à régler et des querelles à apaiser.

Capture d’écran 2016-06-02 à 22.02.02Capture d’écran 2016-06-02 à 22.02.44

Celui-ci je l’ai vu le mois dernier. BAM. RÉVÉLATION. Il était ouf. Encore une fois, il m’a bien fallu cinq minutes et une bonne concentration pour intégrer la logique du film (ça faisait longtemps que je n’avais pas regardé un film de Wes Anderson). Mais une fois dedans, j’ai adoré. Les personnages  ont tous des personnalités bien à eux (mais alors vraiment), et malgré les délires de chacun et leurs traits de caractère pas comme les autres c’est difficile de ne pas s’attacher à eux (même à Royal la fouine, ouioui). Les acteurs font un boulot de fou: Ben Stiller, Gwyneth Paltrow ou Anjelica Huston (aka Morticia dans la famille Adams!!)… Que du beau monde. Ah et bonus: c’est plutôt très drôle.

Bon ce n’est pas un style de réalisation vers lequel je me serai tournée au premier abord, mais je pense que c’est quelque chose à tester. C’est pour sûr ce qui rend chacun de ces films si spécial: soit on adore, soit on déteste!

À très bientôt sur le blog,

Apolline


If you’ve read one of my most recent post called « VU CE MOIS-CI », you’ve probably got that these weeks I have quite a lot of time to sit on my couch and watch movies (wild life). You better be ready: you’re gonna see a lot of movie related posts this summer.

Today I decided to tell you about Wes Anderson, a director having a very (very) unique touch. The kinda style which makes you get who’s movie you’re watching without even knowing he’s the one who directed it. For every single one I’ve seen, I must have had 10 minutes to really get into his universe, but once it’s done I never see the time go. If I had to describe his style I would say that it’s very vintage, colorful and filmed in a truly story-telling way.

For now I’ve only watched three of his movies, but I loved them so much that I couldn’t stop myself from telling you about them.

THE GRAND BUDAPEST HOTEL / 2014

What is it about?

The Grand Budapest Hotel is not as fancy has it used to be… And if customers are now rares, one of them shows some kind of curiosity about the place which decides Zero Moustafa, the current owner of it to tell him about his story… In the 30s he used to be the lobby boy of the Hotel and the right-hand man of Mr Gustave who was then the owner of the place and was known to be a ladies’ man. But here’s the thing: his current lover Mrs D. mysteriously dies leaving him a precious work of art which seems to interest more than one person..

It has been the first Wes Anderson movie I tried. And I must say that it was a whole new kind of thing to watch for me. On top of that I was at saw it in a cinema so it made the thing even more unique. From the beginning to the end I’ve been astonished by the directing skills, the actors and the settings. The work done around colors, the crazy plot and the constant buzzing… I loved everything, it was like entering a whole new world. 

MOONRISE KINGDOM / 2012

What is it about?

In the 60s two kids building an epistolary relationship fall in love. Through the letters they plan a whole strategy to flee and finally get reunited. But if it all seems to work pretty well, they forgot that they’re surrounded by people who wants to bring them back to reason…

Among the three movies it’s the only one which gave me a mixed feeling. It was for sure very nice to watch, I loved the plot and directing positions taken by Wes Anderson. Maybe is it simply that the characters didn’t match with what I usually like: probably the fact that the main ones are kids. But it doesn’t take anything off to the fact that it was a really good movie that every people I know who watched it loved it. 

THE ROYAL TENENBAUMS / 2001

What is it about?

A totally wrecked (and let’s say it: a bit crazy) family gets reunited when Royal, the father, claims being touched by an hopeless disease. But the way this one acted his whole life has been far from being perfect and his come back makes everyone’s react in his very own way. Let’s say it: they all have old tensions to solve…

I watched this one last month, and I LOVED IT. Once more I’ve had to take five minutes to get into Anderson’s world and stay focus to get everything, but it didn’t take long for me to fall in love with it. The characters all have their very own personality and even if they’re completely crazy it’s hard not to like them. The actors have done an incredible job: Ben Stiller, Gwyneth Paltrow or Anjelica Huston (Morticia in the Adams Family for those who don’t know who she is)…. Only great actors who make the movie even more funny!

Even if it’s not the usual kind of movies I would chose to watch, I would recommend to anyone to try it: I guess you’ll either love it either hate it (let’s hope it won’t be the last option).

See you later on the blog,

Apolline

Publicités

0 comments on “WES ANDERSON

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :