LE CINÉ

ORANGE IS THE NEW BLACK

(FR/EN)

Il y a quelques jours, le trailer de la nouvelle saison de la série Orange Is The New Black est sorti. GROSSE TEUF. 

Capture d’écran 2016-05-13 à 22.50.00.pngCapture d’écran 2016-05-13 à 22.55.02.png

Cette série je m’y suis mise l’an dernier, la promo de folie autour de la saison 3 avait on peut le dire carrément eu effet sur moi. Le truc c’est que quand je commence à aimer quelque chose je ne le fais pas à moitié, et que j’ai donc (très) rapidement regardé l’intégralité des trois premières saisons. Vous imaginez bien ma tristesse quand je me suis rendu compte que j’allais devoir attendre un an supplémentaire pour avoir accès la suite. Bon du coup c’est sans surprise que voir suite à la diffusion du trailer #OITNB de retour en Top Tweets Twitter il y a quelques jours m’a rendu beaucoup trop euphorique.

Orange Is The New Black c’est trois saisons, 39 épisodes d’une cinquantaine de minutes (sauf pour les « specials » qui peuvent être plus longs), et un milliard d’intrigues qui te gardent collé à ton ordinateur pendant tout un été. C’est une série NETFLIX, du coup lorsque la nouvelle saison commence les épisodes sont tous diffusés simultanément sur la plateforme: pas d’attente, pas de rendez-vous hebdomadaire… En deux jours tu peux facilement avoir bousillé une année d’attente insoutenable.

La première saison commence avec l’incarcération de Piper Chapman au pénitencier de Litchfield. La raison? Elle s’est malencontreusement fait embarquée dix ans plus tôt dans des affaires de traffic par sa petite amie de l’époque (Alex), et bien qu’elles aient coupé les ponts depuis longtemps et que Piper se soit rangée, Alex se fait choper par les flics et dénonce son ex-accolyte afin de diminuer sa peine. Du coup on découvre avec Piper le quotidien au sein d’une prison pour femmes. Entre vengeances, alliances, coup bas et amitiés elle tente de se faire une place au milieu de toutes ces personnalités bien affirmées.

Si Piper est la base de la série, son statut de personnage principal disparaît au fil des épisodes et saisons pour laisser place à la présentation des autres détenues. On apprend notamment à les connaître via des flash-back qui nous aident à comprendre les raisons de leur détention, de leurs agissements et de leur parcours, et on devient rapidement complètement fan de certaines. Elles ont toutes des caractères bien à elles, des caractères qui peuvent autant te faire pleurer que rire (mais surtout rire), et c’est ce qui les rend si attachantes.

On est pas forcément très au courant de ce milieu carrément passé sous silence, on est bien loin de la banlieue riche de Desperate Housewives ou de l’Upper East Side New-Yorkais de Gossip Girl, et ça fait du bien de découvrir quelque chose d’un peu (beaucoup) différent.

C’est une vraie bonne série, une vraie de vraie, et j’ai bien trop hâte d’être le 17 juin.

ALLEZ PLUS QU’UN MOIS, ON RESTE FORTS

Apolline


For a few days now, the trailer of Orange is The New Black season 4 is out. WHOOP WHOOP.

I started to watch this show about a year ago. Now that I think about it, I guess the whole buzz about season 3 worked on me. As when I start liking something I get deeply into into it, I quickly watched it all and ended up feeling insanely sad when I realized I’d have to wait a whole year before watching next season. So that’s very naturally that I got way too excited when I noticed on Twitter that the hashtag #OITNB was back on the Top Tweets side bar.

Orange is The New Black is three sesasons, 39 fifty to fifty five minutes long episodes (beside the specials which can last over an hour), and a billion different plots which make you stuck in bed for a whole summer. It’s a NETFLIX original TV Show which means that when a new season is out every single episode is released at the same time. No need of waiting, no weekly appointement… In two days time you can easily screw up a year of wait.

First season begins with Piper Champan’s incarceration in jail (in Litchfield). But why is that? Well ten years ago she quite randomly got involved in some kind of drug trafficking through her ex-girlfriend (Alex). Piper did it only once and she then stopped all kind of outlaw deeds for a classic life without Alex but this one just got caught by the authorities and denounced Piper in order to reduce her sentence. So we end up discovering with Piper the daily life of a woman inmate. Between revenge, alliances, betrayals and friendships, she tries to make it despite the other inmates strong personalities.

If Piper is the starting point of the TVShow, her main character position vanishes through the seasons to let us discover her numerous roommates. We get to know each one of them through flash-backs which help us to understand where they come from, what they’re incarcerated for, and why they act a certain way. It’s all done incredibly well, you go from laughters to tears to plot twists in every single episode. An incredible number of topics are also told about and a lot of different genres are part of the show (Crime, Comedie,…).

We’re far from the Upper East Side of Gossip Girl or the posh suburb of Desperate Housewives, that’s true, but I wasn’t that aware of how women jails worked, and I must say it feels quite good to discover new things like this one through entertaining content. Save the 17th June, right now I just can’t wait to see more of it. 

ONE MONTH LEFT WE’VE GOT TO STAY STRONG

Apolline

Publicités

0 comments on “ORANGE IS THE NEW BLACK

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :