AU ROYAUME-UNI Londres

RÉUSSIR SON PÉRIPLE LONDONIEN

Brighton étant à plus ou moins une heure de Londres en train, ça aurait été bête de ne pas en profiter pour aller faire un tour du côté de la capitale. J’y ai été à plusieurs reprises: parfois pour une journée, d’autres pour plusieurs jours… Et au fil de mes galères j’ai pu rassembler quelques petits conseils logistiques qui aideront peut être certains d’entre vous planifiant d’y venir prochainement à ne pas se perdre une fois arrivés à destination et à organiser leur voyage en toute sérénité.

COMMENT VENIR? 

Si on parle transports en commun il y a plusieurs options.

  • Celle pour laquelle j’ai opté: l’avion. Il y a pas mal d’aéroports autour de Londres, tout dépend de votre ville de départ. Pour ma part je suis partie de Nantes avec EasyJet, et suis arrivée à London Gatwick, situé à 30minutes en train au sud de Londres (en fait c’est à mi-chemin avec Brighton). L’avantage c’est que le trajet est très rapide, le désavantage c’est qu’on doit reprendre un train pour arriver au centre de la ville. Honnêtement les trains sont très récurrents donc ce n’est pas un vrai souci, mais je comprends que ça peut sembler un peu relou de devoir se taper plusieurs étapes.
  • Y’a aussi l’Eurostar au départ de Paris ou Lille. L’arrivée se fait à StPancras donc en plein Londres, et le trajet dure environ deux heures. Mes parents et une pote l’ont utilisé et ça s’est apparemment très bien passé. En plus pas question de limite de poids niveau bagage, donc possibilité de ramener toutes les conneries du monde et ça c’est pas négligeable. Après niveau prix faut voir parce que si vous venez d’un autre endroit en France il faut compter plusieurs billets et ça peut faire mal au porte-monnaie.
  • Finalement y’a le bus, honnêtement je ne m’y connais pas trop mais même si la durée est plutôt conséquente, le prix est franchement avantageux et l’arrivée se fait elle aussi en plein centre.

Vous pouvez aussi venir en voiture via les ferrys mais c’est je pense une très mauvaise idée puisqu’à Londres il y a une taxe pour chaque voiture circulant en ville, ça peut revenir vraiment très cher. Bon en plus, conduire à Londres, niveau pratique, on a vu mieux.

SE DÉPLACER

C’est là que j’ai mis vraiment du temps avant de maîtriser un minimum le sujet (faut dire que c’est indiqué quasi nulle part, ah les fourbes). J’imagine que toute personne venant visiter Londres voudra bouger un max pour voir un max, et qu’elle aura donc besoin de beaucoup (beaucoup) de tickets de métro. Et ben au lieu d’acheter des tickets trajets simples ou même journées, je vous conseille d’opter pour la carte OYSTER (j’ai l’impression de faire une PUB c’est génial). Le principe est tout simple: tu l’achètes à une borne (5pounds), tu mets le montant que tu veux dessus, et hop tu t’en sers pour chaque utilisation de métro. Au début t’auras peur, les sous partent très vite (on peut voir notre débit quand on la passe), mais l’avantage c’est que pour une journée, au bout d’un certain montant, ils arrêtent de prélever de l’argent. C’est à dire qu’au lieu de payer une douzaine de pounds la journée, on s’en tire pour 8pounds même si on a fait trente mille allers-retours aux quatre coins de la ville. C’est très facile à recharger donc aucune perte d’argent inutile, et le must du must (ouioui ils sont vraiment ingénieux ces anglais), c’est que quand tu pars de Londres tu peux récuperer tout ce qu’il t’y reste et même récupérer les 5pounds avec lesquels tu as acheté la carte en elle-même en te rendant à n’importe quelle borne (j’avoue j’ai galéré j’ai dû demander à un mec qui s’occupe de tout gérer mais bon au moins j’ai renflouer mon portefeuille donc gros bonheur). BONUS: la carte marche aussi pour le bus, donc aucun soucis vous pourrez profiter des double deckers et traverser la ville en profitant d’une vue plus agréable que les sous-terrains.

OÙ SE LOGER?

Là encore y’a comme partout pas mal d’options disponibles. Bon logique y’a les hôtels classiques, les AIR BNB, toussa toussa. Le truc c’est que c’est souvent cher ces choses là, et quand t’as pas forcément envie de mettre une blinde dans ton logement, c’est parfois cool de penser économie et d’opter pour une solution certes pas des plus luxueuses mais franchement avantageuse niveau money: j’ai nommé l’auberge de jeunesse.

Pour ma part j’ai passé deux nuits au PUB le Great Eastern avec une pote. Pour 13 pounds la nuit, on a pu profiter d’un dortoir mixte de 15 lits et d’un petit déjeuner compris. Entre ronflements d’inconnus et arrivées pas des plus discrètes des autres occupants, on a certes pas eu le meilleur sommeil de notre vie mais au moins on est loin de s’être ruinées. Si on a eu des petits soucis de dernière minute (vive la réservation via internet), on a franchement pas été traumatisées par l’expérience. C’est pas le grand luxe, mais honnêtement si vous souhaitez simplement un lit et que vous comptez partir vadrouiller toute la journée c’est l’idéal.

Bon le seul truc c’est que du coup pas de cuisine, il faut payer chaque repas que vous prenez à l’extérieur. C’est pour ça que je pense que sur deux/trois jours, c’est rentable, mais peut-être que si vous projetez un séjour longue durée, un AIR BNB (location d’un appart/studio à un particulier) peut être une bonne alternative.

Voilà pour cet article trèstrès tourné pratique, en espérant que ça aura pu aider certains d’entre vous! Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à nous contacter via mails ou dans les commentaires!

Apolline

Publicités

0 comments on “RÉUSSIR SON PÉRIPLE LONDONIEN

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :