LE CINÉ LES PORTRAITS

JOHNNY (DEPP PAS HALLYDAY)

J’imagine qu’on a à peu près tous eu cette période entre la primaire et le collège où on idôlatrait (voire vénérait) une célébrité ou un film. Les murs d’une chambre cachés derrière des milliers de posters, la collection de tous les magazines ONE où la ou les personne(s) concernée(s) faisai(en)t une apparition (même de trois lignes)… tout ça ça me connaît. Moi je suis passée par plusieurs phases. Et si Harry Potter a sûrement été (et est toujours) la plus grosse de toutes ces obsessions, je crois que j’ai aussi pas mal abusé avec Johnny Depp.

Bon les films que j’ai sélectionné ne seront (j’imagine) des découvertes pour personne. En même temps en trouver dont Johnny Depp fait partie et qui n’ont pas été ultra médiatisés à leur sortie, je vous l’avoue, c’est pas ce qu’il y a de plus évident.

Ce qui est génial avec cet acteur, et ce que toute personne ayant déjà visionné au moins trois de ses films auront forcément remarqué, c’est son talent pour rendre chaque personnage qu’il interprète unique. Alors oui, il a la plupart du temps affaire à des personnalités plutôt excentriques, mais quand même. Il se les approprie, change complètement de tête, et on se demande à chaque fois si c’est bien lui qui se cache derrière.

PIRATES DES CARAÏBES

Pirates, enlèvement de fille de gouverneur, squelettes, bateaux maudits et radeau-tortue: voilà une idée de l’ambiance de la saga. Quatre opus (et bientôt cinq l’année prochaine) où les acteurs et histoires varient pas mal, c’est pas évident à résumer en trois lignes… Heureusement, y’a wiki (WOOPWOOP).

Capture d’écran 2016-04-20 à 13.41.51.png

C’est sûrement de là que vient ma passion pour l’acteur, d’ailleurs pendant un bon moment c’est le film dont étaient issues la majorité des posters qui décoraient ma chambre. Je pense que vous avez du voir à quelle point mon amour pour les sagas est sans limite (Hunger Games, Harry Potter, Le Seigneur des Anneaux, Star Wars… JEVOUSAIME), et celle ci ne manque pas à l’appel. Parmi tous les différents masques que l’acteur a pu porter, Jack Sparrow est sûrement le personnage dont je suis la plus fan. Johnny (pour les intimes) est quand même ultra drôle et détend un peu les dialogues très à fleur de peau que Orlando (Bloom) et Keira (Knightley) réussissent à nous sortir.

LE CHOCOLAT

À la fin des années 50 débarquent une mère et sa fille dans un petit village français très (trop) traditionnel, elles décident d’y reprendre la chocolaterie du village et ne sont pas forcément bien vues par les habitants qui kifferaient bien qu’elles fassent machine arrière… (ça dépend qui hein y’a aussi des gens cools). 

Capture d’écran 2016-04-20 à 13.43.32.png

J’ai menti! Ce film ci n’est peut être pas connu de tout le monde. Alors je ne sais pas si c’est la présence de l’acteur où le fait que tout le film tourne autour du chocolat qui me fait le kiffer tout particulèrement, mais en tout cas je le conseille fortement. Ça change radicalement de ce qu’on a l’habitude de voir dans les films où Johnny Depp apparaît: pas d’excentricité, pas de coupe de cheveux chelou (une queue de cheval ça compte?), il est si fleur bleue qu’on croirait voir Will Turner (c’est le personnage joué par Orlando Bloom dans le film que je viens de citer).

DARK SHADOWS

Barnabas Collins avait tout pour être heureux (tout est relatif): il avait de la money, il était séducteur… Mais voilà il brise le coeur d’une femme s’avérant être une sorcière (ouioui) qui lui jette alors une malédiction le transformant en vampire et le fait enterrer vivant (grosse ambiance). Mais voilà qu’il se réveille deux cent ans plus tard et doit faire face à plusieurs soucis dont l’adaptation et ses vieux démons…

Capture d’écran 2016-04-20 à 13.44.12.png

Il me semble que c’est le dernier film que j’ai vu de lui. Je m’attendais pas à grand chose, je n’étais au courant ni de l’histoire ni de l’ambiance, et j’ai été agréablement surprise. Je vous l’accorde le résumé fait un peu glauque, mais bon, le réalisateur n’est autre que Tim Burton donc fallait pas espérer des petits papillons roses et des paillettes. Comme souvent ce dernier réussi à nous plonger dans un univers bien à lui, avec un Johnny Depp encore une fois avec une toute nouvelle tête, et nous livre un film fantastique bien bien drôle.

CHARLIE ET LA CHOCOLATERIE

Charlie est un garçon issu d’une famille très (très) modeste. Quand Willy Wonka, le mystérieux légendaire et excentrique chocolatier, organise une chasse au ticket d’or avec à la clef une visite de son usine pourtant fermée au public depuis des années, il va tout mettre en oeuvre pour mettre la main sur un des cinq tickets disponibles…

Capture d’écran 2016-04-20 à 13.43.49.png

Qu’est ce qui me fait le plus kiffer dans ce film? Johnny Depp en Willy Wonka complètement barré, les chansons des oompa loompas, ou les scènes de bouffe à répétition? Pas évident comme choix. Bon en tout cas c’est un classique de mon moi petit, j’ai dû le voir une tonne de fois et pourtant je ne m’en lasse pas. Et si la première version de cette adaptation du roman de Roald Dahl datant des années 70 était déjà cool, faut avouer que Tim Burton (encore lui!) a bienbienbien géré celle-ci.

C’est assez fou comme écrire sur des films me donne à chaque fois envie d’hiberner quelques jours pour tous les regarder de nouveau. Bon je suis quand même pas contre de nouvelles découvertes, alors si certains films de Johnny Depp vous ont marqué, n’hésitez pas à nous les partager! 

Apolline

Publicités

0 comments on “JOHNNY (DEPP PAS HALLYDAY)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :