LA BEAUTÉ

LE PODIUM DE L’EYELINER

Niveau maquillage, je me contente de pas grand-chose. Même si je trouve que les jolis « smokey eyes » c’est super glamour, faut s’avouer qu’au quotidien c’est pas tellement tenable… A moins d’avoir très envie de se lever 30 minutes en avance un jour de cours/boulot pour avoir le temps de tout faire en s’appliquant comme dans un tuto. (Et si vous faites partie des filles qui sont assez motivées pour faire ça, j’ai qu’un mot à dire : RESPECT)

Je me contente donc d’une base pour mon teint, histoire de masquer cernes et autres joyeusetés, et de poudre pour matifier le tout. Par contre, pour les yeux, je fais un effort. Et cet effort s’appelle eyeliner. La passion de l’eyeliner m’a eue il y a quelques années, à force d’en voir dans les magazines et sur Internet. Sauf que clairement, le trait d’eyeliner c’est pas quelque chose qui se maîtrise tout de suite. Je vois ça comme un très long cheminement, périlleux, vers le trait parfait et la fin de longs mois de pâtés moches/yeux de pandas. Personnellement, j’ai dû passer un peu moins d’un an sur ce cheminement. Franchement, c’est quasi-spirituel : un jour, c’est l’illumination et hop, on a fait un trait qui nous donne un petit air de Catwoman, et ça c’est pas négligeable.

giphy

Mais pour y arriver, il faut s’équiper de bon matériel.

L’eyeliner, ça se présente sous plusieurs formes. Vous pouvez l’acheter sous forme de feutre, de gel, ou de liquide, à appliquer tous les deux avec un petit pinceau tout fin.

Chaque forme a ses caractéristiques ; l’eyeliner liquide ou gel a la réputation de tenir plus longtemps mais de mettre beaucoup plus de temps à sécher. Perso, je suis une inconditionnelle du feutre. Quand c’est un feutre de bonne qualité, il ne met pas longtemps à sécher et tient quand même assez longtemps pour ne pas me faire des yeux de pandas après deux heures d’amphi.

Justement, on va parler marques maintenant : j’en ai testé trois au fil du temps, donc assez pour pouvoir établir mon petit podium selon mes critères bien particuliers. Parmi ces critères, il y a la couleur (noir bien dark ou gris à repasser plusieurs fois pour être opaque ?), le temps qu’il met à sécher après application, son état à la fin de la journée, la qualité de la mine du feutre, et bien sûr, le prix (money money money).

On va faire ça comme un podium, un top #3, ça met du suspense, j’adore.


A la troisième place, j’ai nommé l’eyeliner L’Oréal. C’est le tout premier que j’ai utilisé quand j’ai appris à faire ce fameux trait, mais disons que son prix est un peu haut par rapport à son état à la fin de la journée. En clair, il s’estompe assez vite et coûte assez cher pour un produit qui s’épuise vite comme ça. Tout est relatif hein, parce que c’est quand même un bon produit si on est pas trop trop eyeliner et que c’est pour se faire un kiff de temps en temps.

A la deuxième place, le KIKO. Je l’ai acheté sur les conseil d’Elisa (aka ma copine experte ès maquillage, que vous pouvez retrouver ici), en faisant les soldes cet hiver. Bien sûr, il était hors soldes, mais je l’ai acheté quand même puisqu’il ne coûtait que …. C’est celui que j’utilise en ce moment, et j’en suis plutôt contente, mais je trouve la mine un peu épaisse : ça laisse pas trop le choix entre un trait fin ou plus épais, hors j’aime bien varier. Et ces jours-ci, la pointe de la mine commence à sécher, donc c’est bof. Point positif pour sa couleur bien foncée par contre !

A la première place, le Séphora. C’est selon moi le meilleur rapport qualité prix que j’aie trouvé. Il dure looongtemps, la mine ne sèche qu’au bout de beaucoupbeaucoupbeaucoup d’utilisations, et il ne s’estompe quasiment pas. La couleur est intense aussi (SO DARK), et il résiste avec brio à toutes les fois où je me frotte les yeux en oubliant que je suis maquillée. Chapeau bas.

J’espère que cet article vous a plu et vous a donné envie de vous lancer sur le chemin de l’eyeliner parfait,

A bientôt,

Eva.

 

 

 

 

Publicités

2 comments on “LE PODIUM DE L’EYELINER

  1. J’aime bien les liners en pinceaux fins. Les feutres je n’aime pas du tout du tout. Le crayon reste une belle alternative pour un résultat sympa au quotidien. 🙂 Généralement je fais mon trait avec un crayon gras, ou au pinceau pour les soirées, car ça donne un effet plus raffiné. 🙂

    J'aime

    • C’est vrai que quand on a le temps que ça sèche et le temps de s’appliquer, le pinceau c’est un must et c’est plus soigné oui ! J’aime bien le côté un peu « pratique » du feutre, facile à apprivoiser.. 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :