LE SALÉ LES RECETTES

L’ART DE LA LUNCHBOX

Depuis que je suis à la fac, un de mes plaisirs c’est préparer mon petit repas du midi, pour manger en amphi au milieu de 6h de cours dans la joie. Et quand vous êtes comme moi et que vous crevez la dalle dès 10 heures du matin, bah le repas du midi se doit d’être copieux, rassasiant, pour éviter de courir aux distributeurs de Snickers (ma faiblesse).

Je me prépare donc le plus souvent possible une lunchbox/bento/tupperware, selon le mot que vous préférez. J’essaie de privilégier les salades, mais faut pas pousser, on ne va pas se contenter d’une salade verte lambda ou d’une salade de pâtes dégueu, on est sur TheMeltingPot hein ! En espérant vous convaincre de laisser tomber un tout petit peu les pizza du CROUS, au moins une fois par semaine, pour déguster un truc tout frais sorti de votre cuisine et préparé avec vos petites mains.

Aujourd’hui, je vous propose deux recettes de salades que je fais assez souvent, et qui me font trop plaisir quand je les sors de ma petite boîte.

La première cette est un peu inspirée de la cuisine asiatique, vous voyez le genre de salade thaï avec pleins de légumes et du sésame ? C’est mon kiff.

Vous aurez besoin de salade verte, de carottes, d’olives noires (c’est pas asiat’ mais c’est ma passion).

C’est pas ultra compliqué à faire, on coupe notre salade verte, on fait des petits lambeaux de carottes tout mimis, on coupe les olives, on saupoudre de graines et de sésame parce que c’est trop bon, et hop. Pour la sauce ça se corse un peu : je mélange huiles d’olive et de colza, vinaigre de cidre et balsamique, et sésame, avec de la moutarde et tout plein de persil. C’est une sauce salade au pif, mais qui marche à chaque fois !

 (big up à l’Omégasio, mélange de graines écrasées et de noix en poudre et tout, qui assaisonne comme du sel et qui est bon pour la santé, eh ouais on a dit #healthy les gars) 

La deuxième salade a l’avantage d’être un peu plus rassasiante,parce que y’a des féculents, toussa toussa. Comme féculents, j’aime bien mélanger des trucs du style boulghour, quinoa ou lentilles, histoire de faire un truc « healthy » mais qui te cale bien comme il faut.

Pour cette espèce de taboulé à la grecque (mash-up culinaire), vous aurez besoin de concombre, de tomates cerises, de feta (Salakis en cube c’est chouette), d’échalotes, de persil, et de noisettes. Les noisettes sont facultatives mais ça ajoute un peu de croquant, et c’est pas négligeable. Pour la préparation, en soi c’est super simple, on coupe tomates et concombre en tout petits bouts, et on mélange avec du quinoa ou du boulghour déjà cuit et refroidi. On ajoute la feta et les noisettes, et niveau sauce on fait simple, un filet d’huile d’olive (coucou Cyril Lignac), du vinaigre balsamique, et on mélange.

 
Si vous préparez votre salade la veille, je vous conseille de mettre la sauce au dernier moment pour éviter le côté « légumes trop mous et salade cuite ».

On met le tout dans une lunchbox hermétique pour éviter l’huile sur les cahiers dans le sac, on oublie pas de prendre une fourchette (par expérience, ça c’est la définition de la tristesse) et on file en cours.

J’espère que ces deux recettes vous auront plu,

A bientôt sur le blog,

Eva.

PS: deuxième big up à Marianne pour la suggestion d’article, et n’hésitez pas à nous suggérer des trucs !

Publicités

0 comments on “L’ART DE LA LUNCHBOX

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :