LES RECETTES

AU MENU DU JOUR #1

(FR/EN)

Bon, on l’a compris, j’aime manger.

(quel début d’article accrocheur)

Sauf que des fois, ça peut devenir un peu envahissant. Parce que bon, concrètement, j’aime manger au point où je pense à ce que je vais manger au dîner alors même que je suis entrain de déguster mon repas du midi, où je fais des quizz Buzzfeed pour savoir si je suis plus pizza ou pâtes (ouioui), et où lorsque j’ai faim je ne peux pas m’empêcher de stalker ce que mangent les autres. Que ce soit sur instagram, sur snapchat, ou sur youtube, J’ADORE savoir ce qu’un tel a mangé au petit déj’ (big up Eva, chadore quand tu m’envoies tes petits plats par snap💘). Et c’est d’ailleurs grâce à (à cause de) cette obsession (ou maladie chronique je sais pas trop) que j’ai découvert les « WHAT I EAT IN A DAY », une catégorie de vidéos où des youtubeurs nous dévoilent chaque petit détail de leur menu du jour (c’est passionnant essayez).

Ben aujourd’hui, je vais faire un peu la même chose. En gros, je vais vous faire une journée type de ce que je peux avaler en une journée (en vous épargnant chaque thé ingéré ou carré de chocolat gobé, j’reste sympa). C’est un moyen de vous partager de petites recettes toutes bêtes, sans pour autant dédier un article entier à chacune d’elle. Puis doit bien y avoir d’autres personnes qui aiment bien ce genre de catégorie, non? (j’ai besoin d’être rassurée)

☕️  LE MATIN

IMG_2289.jpgIMG_2293.jpgIMG_2296.jpg

J’peux pas commencer une journée sans petit déj. Si j’ai rien dans le ventre, je suis et très chiante et très faible (la combinaison du bonheur). Vu que je suis du genre à chopper tout petit virus qui se balade, j’aime bien en hiver débuter à jeun par un verre de jus de citron dilué dans de l’eau tiède et du miel (me jugez pas). Ça peut avoir l’air dégueu mais en vrai je kiffe  bien, ça aide à te réveiller complètement (comment te dire que t’as pas moyen de te rendormir à partir du moment où l’acidité t’es montée au cerveau). Ensuite ça varie (vu que le petit déj’ est clairement l’amour de ma vie), mais depuis que je suis en Angleterre et que j’ai découvert THE machine à panini, j’aime bien me faire un espèce de sandwich au beurre de cacahuète. SISI JE VOUS JURE, C’EST UNE TUERIE. Deux tranches de pain complet tartinées de beurre de cacahuète et parsemées d’un peu de chocolat noir, tu les assembles, tu mets dans la machine, tu ressors deux minutes après, t’ajoutes des framboises, ET TU PROFITES. Petit thé oblige avec tout ça, et je me pose devant Le Petit Journal pour une demie-heure (c’est ma petite séance quotidienne « la France je veux de tes nouvelles »).

🍳 LE MIDI

IMG_2321.jpgIMG_2325.jpgIMG_2331.jpg

Quand mon ventre commence à faire son relou en produisant des bruits pas franchement humains, ça veut dire que je dois me diriger de nouveau vers la cuisine pour me confectionner un petit plat. C’est souvent juste avant que j’aille chercher le petit dont je m’occupe à la crèche, donc faut faire vite. Pour ça, rien de mieux qu’une omelette (avec des oeufs made in le poulailler du jardin pour rester stylée jusqu’au bout).

Après avoir fait chauffer une cuillère à café d’huile d’olive dans une petite poêle, j’y verse deux oeufs préalablement battus. Ensuite, juste avant que les oeufs soient cuits (faut que ça soit encore liquide sur le dessus) je me fais plaise et rajoute des trucs divers. Souvent, j’opte pour des dés de chèvres et de tomates confites (aka l’amour). Pour accompagner tout ça, des légumes (ici brocolis et haricots, incarnation du glam), et on est bon. Ah, j’ai rajouté du pesto et une espèce de tapenade de tomate à côté aussi pour rendre le truc plus foufou.

En dessert c’est souvent fruit, café, et chocolat (oui vous noterez à la longue qu’il y a toujours un instant chocolat dans mes repas, sinon ça va pas).

🍝 LE SOIR

IMG_2342 (1)IMG_2343 (1)

Niveau dîner, ça varie franchement chaque jour. En France j’ai la plupart du temps été habituée à ce que ce soit le repas où je mange le moins. Sauf qu’en Angleterre, petit retournement de situation: c’est tout le contraire. C’est là où la majorité des familles prend le temps de cuisiner un vrai truc, donc c’est souvent assez consistant.

Ce soir là, c’était pâtes à la sauce-qui-n’a-pas-de-nom. C’est une recette que les personnes chez qui je vis et travaille ont l’habitude de faire assez régulièrement (et c’est franchement bon). On  fait revenir dans de l’huile d’olive de l’oignon, auquel on ajoute une fois celui-ci fondu des poivrons verts/rouges/oranges/jaunes/bleus/violets (soyons fous). Quand tout ça est bien tendre, après une bonne vingtaine de minutes à feu doux, on y incorpore de la pulpe de tomate et de la fêta. ET VOILÀ. Vous remarquerez que les quantités sont pas ultra précises, tout simplement parce que c’est un peu selon les goûts. Plus qu’à servir ça accompagné de spaghettis, et on est repus pour la soirée (normalement).

(Disclaimer: ouais y’a pas de photo du plat à proprement parler je sais, mais comment vous dire que j’étais pas ultra motivée pour sortir mon appareil photo à table. Promis dès que j’en ai l’occasion, j’en ajouterai une!)

Voilà pour ce post, en espérant qu’il vous aura donné quelques idées!

À très bientôt sur le blog,

Apolline


I think we all got it: I love eating.

(what a catchy way to start this post)

But sometimes, it can be a bit too much. Because I love eating to the point where I’m thinking about what to cook for dinner while I’m still at lunch, where I answer Buzzfeed quizzes to know if I’m more pizza or pasta (you read it right), and where as soon as I start getting hungry I can’t stop stalking what other people eat. On instagram, snapchat, or youtube, I LOVE knowing what x had for breakfast (big up Eva, addicted to your meal snaps). And I owe this obsession to the WHAT I EAT IN A DAY categorie of videos on youtube, where youtubers share with us their daily meals (have a try it really is hypnotizing).

Well today it’s gonna be quite the same. I’m basically gonna show you what I could eat on a basic day (i’ll spare you each tea I drink or chocolate I eat I’m staying nice). I think it’s a good way to share with you some of my simplest recipes without dedicating a whole post to each one of them.

☕️ THE BREAKFAST

I can’t start a day without a breakfast. If my tummy is empty, i’ll be very grumpy and very weak (perfect combo). I’m the kind of girl who’s quite likely to catch every single virus, that’s why during winter I like to start my day with a glass full of lemon juice, honey and hot water (don’t judge me). I know it doesn’t sound that appetizing but it honestly is good (and we can’t put apart the fact that it works better than any alarm on earth to wake you up). Then, it changes almost everyday. Since I moved to the UK and discovered the « panini machine », I like to make a kind of peanut butter sandwich, AND IT’S AMAZING. You only have to spread peanut butter on two pieces of bread, add a bit of dark chocolate, put it in the machine and wait for two minutes (the longest minutes of your life). You then take it off of it, put some raspberries on top, and ENJOY. Oh, and I never forget to add a cup of tea. 

🍳 THE LUNCH

When my stomach starts producing non-human noises, it means that I’ve got to go back in the kitchen to cook something. It often is just before I leave to collect the toddler I look after, so I’ve got to be quick. And if you want to be quick, nothing better than an omelette.

I first pour two beaten eggs on a hot greased pan (I personnaly use olive oil). I let it cook for three to four minutes on low heat, add goat cheese and sun dried tomatoes (aka love) just before it’s completely done, and that’s it. I like to eat it with vegetables (here it was a bit of broccoli and green beans), pesto, and a kind of tomatoe tapenade.

For dessert, I usually go for a fruit, coffee, and a piece of chocolate (a meal isn’t a success without chocolate).

🍝 THE DINNER

Since I’m a child, I’ve always been used not to eat that much for dinner. To me, it’s supposed to be the « lighter » meal of the day. But in the UK, it’s quite the opposite. It’s the moment where most families take time to cook a real thing, so it’s often a hearty dish.

That evening, it was pasta with a no named sauce. It’s a recipe that my hosts are used to cook pretty much every single week, and it really is delish. You only have to heat olive oil in a pan, add onions and wait until they’re all cooked. You then add peppers of you choice, and after 20 minutes on low heat, you pour some tomato sauce and feta on your mixture. Let it cook for ten minutes more and… TADAM. You’d have notice that quantities aren’t that precise, and that’s simply because you’ve got to adjust it following your own preferences. Believe me, with spagettis, it’s heaven.

Apolline

Publicités

0 comments on “AU MENU DU JOUR #1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :