LE CINÉ

MAY THE FORCE BE WITH YOU

Comme vous aurez pu le constater, Eva et moi partageons pas mal de passions communes: manger, découvrir tout plein d’endroits, Friends, Asos, re-manger,… Mais croyez pas que l’harmonie est totale, non non, on est pas toujours d’accord sur tout (faut pas déconner).

Dans un de ses derniers articles, elle vous évoquait d’ailleurs le fait qu’elle et Star Wars, c’était pas le grand amour.

ET C’EST LÀ QUE J’INTERVIENS.

Parce que Star Wars, c’est typiquement le genre de film vers lequel j’aime me tourner quand il me prend l’envie de regarder quelque chose de pas prise de tête. Et même si, comme beaucoup d’autres sagas types Harry Potter, Hunger Games, ou encore Le Seigneur des Anneaux (vous voyez le genre), je les ai déjà vu un milliard de fois (au moins), j’arrive pas à m’en lasser.

En fait je crois que c’est le style de film que tu adores ou détestes,… J’ai pas franchement l’impression qu’il y ait un entre-deux. Et c’est souvent les personnes qui y ont été initiées dès leur plus jeune âge qui en sont fan (j’ai l’impression de parler d’une secte, c’est trop génial).

Comme vous vous en doutez certainement, c’est mon cas. Dans ma famille, Star Wars, ben c’est pas mal sacré. Entre mes 5 et 12 ans, il est comme passé en boucle dans la maison familiale.

Pour ceux (sûrement effrayés par le délire futuriste) qui ne seraient pas familiers avec l’univers , voilà le topo. Bon, déjà, faut savoir que la saga a été séparée en deux parties. De 1977 à à 1983, sont sortis trois films (La guerre des étoiles / L’empire contre-attaque / Le retour du Jedi), puis de 1999 à 2005, trois autres (La menace fantôme / L’attaque des clones / La revanche des Sith), qui ne sont autres que le préquel des premiers.

Alors que les tout premiers films montrent la lutte de Luke, Leia, Han Solo, R2D2, Chewbacca et toute la clique, contre  l’Empire galactique et (entre autres) Dark Vador, la seconde trilogie traite de la façon dont ce dernier est passé du côté obscur de la force (et non, il n’a pas toujours été un gros vilain, loin de là).

La trame de l’histoire est en soi pas bien compliquée (et même plutôt prévisible), mais y’a pas mal de termes chelous qui donnent l’impression que c’est plus complexe (pas cons ces scénaristes).

 Alors j’imagine que la plupart d’entre vous ne sont pas encore au courant (faut dire que l’événement a été pas mal passé sous silence), mais un septième opus est sorti le 16 décembre dernier. Je vous avoue qu’au début j’étais un peu sceptique, pas si surexcitée que ça (étonnant me connaissant). Mais la promo qui a été réalisée a eu sont petit effet sur mon petit coeur manipulable, et la pression est montée crescendo: autant vous dire qu’en septembre dernier, j’avais atteint le summum de l’impatience.

Bonne nouvelle: je n’ai pas été déçue (du tout du tout).

On y retrouve de tout nouveaux personnages (bien que les anciens reviennent nous faire coucou assez souvent, pas fous les américains), et une toute nouvelle intrigue qui se déroule une trentaine d’années après la génération Luke Skywalker (et qui est pas bien éloignée de l’esprit habituel). Si certains lui ont reproché son manque d’innovation, j’ai pour ma part bien apprécié les nombreuses allusions aux précédents films. Bon, ok, tout est assez prévisible, et ils ont utilisés à peu près tous les éléments qui font de Star Wars un phénomène mondial. Mais c’est ce qu’on voulait, non? Retrouver un blockbuster, un vrai de vrai.

Capture d’écran 2016-01-07 à 14.58.35.pngCapture d’écran 2016-01-07 à 14.58.57.pngCapture d’écran 2016-01-07 à 14.59.24.png

Autant vous dire que la semaine suivant cette sortie ciné, c’était marathon Star Wars à la maison. Un film par soir pendant six jours, histoire de conserver l’ambiance sabres lasers et côté obscur le plus longtemps possible…

À très bientôt sur le blog,

Apolline

Publicités

1 comment on “MAY THE FORCE BE WITH YOU

  1. Ping : LE DÉBRIEF CINÉ DE 2016 – THE MELTING POT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :