LES RECETTES NOËL

LE CHOCOLAT C’EST LA VIE

Décidément, on est un peu connectées avec Apo. Si récemment elle vous a proposé une recette de truffes au chocolat bien alléchantes, j’ai décidé moi aussi de vous proposer quelque chose à base de chocolat, que vous pourrez offrir dans des petits sachets tous kikis ou dévorer direct avec le café après la bûche (et faites pas genre vous aurez plus de place hein, on vous connaît).

Je vous présente donc des petits palets de chocolat, parfois appelés mendiants, mais aussi connus sous le nom très personnel de « tueries-inter-galactiques » (coucou Star Wars).

Ce sont des palets de chocolat qu’on peut customiser à volonté, c’est un peu « pimp my chocolate » sur The Melting Pot, au lieu de « pimp my ride » sur MTV. Et l’avantage d’en faire pour les offrir c’est qu’avec un peu de chance vous connaissez les goûts de vos proches et que vous pouvez faire en fonction.

La recette classique c’est avec des fruits secs et des noisettes/amandes/pignons, mais par exemple, j’ai funkisé les miens avec des petits bouts de meringue.

Et j’ai doublé les doses, parce que le chocolat c’est un peu une valeur familiale et que je sais qu’ils dureront pas très longtemps.

Y’a pas tellement plus simple comme recette en fait…

Voilà les ingrédients de base, à doubler, tripler, quadrupler, enfin vous aurez compris :

❅   200g de chocolat noir ou lait, comme vous voulez,
❅   des fruits secs (raisins, abricots…) entiers ou coupés finement,
❅   des fruits à coque (freestyle total : amandes, noisettes, pistaches)
❅   des petits trucs funkys en mode paillettes (sésame, noix de coco râpée)
❅   des trucs funky si vous êtes de bonne humeur (de la meringue écrabouillée, par exemple)

Je vous conseille de tout préparer à l’avance pour éviter que le chocolat durcisse trop avant que vous ayez le temps de le décorer. Donc si comme moi, vous êtes fan de petits récipients choupinous, c’est votre grand moment.


Ensuite, on casse le chocolat en petits morceaux, et on le fait chauffer dans un saladier au-dessus d’une casserole d’eau chaude (ça s’appelle bain marie, si vous avez jamais regardé Top Chef).

Pendant que ça fond, on prépare nos plaques de four ou plateaux avec du papier cuisson, et une fois que le chocolat est bien fondu, tout lisse, on passe à l’acte.

On se prend pour un chocolatier de renom, et on fait des petits ronds de chocolats avec une cuillère à soupe : on s’applique, pour que ça soit bien joli et bien régulier.

Et avant que le chocolat durcisse, on pioche dans nos petits bols choupinous et on se lâche : des pistaches par-ci, des noisettes par-là, du sésame de partout, de la noix de coco, on mélange ce qu’on aime et on tente toutes les combinaisons possibles.


On laisse durcir nos palets à l’air libre, pas au frigo pour éviter que les chocolats blanchissent et soient tous moches, pendant au moins une heure et demi.

Petite astuce, faites d’un palet un peu moche votre palet test : comme ça vous saurez où en sont tous les autres, sans qu’il y ait des grosses traces de doigts sur tous les palets que vous voulez offrir.


Une fois qu’ils ont durci, vous pouvez les emballer et faire des jolis petits paquets mignons à base de rubans dorés et d’étiquettes mignonnes parce que bon bah c’est Noël quand même.

En espérant que ça vous ait plu, bon appétit et courage pour l’emballage de cadeaux de dernière minute, on est tous solidaires !

Eva.

Publicités

1 comment on “LE CHOCOLAT C’EST LA VIE

  1. Ping : MAY THE FORCE BE WITH YOU | THE MELTING POT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :