LE SUCRÉ LES RECETTES NOËL

CA SENT NOËL

S’il y a une odeur qui annonce les fêtes et particulièrement Noël, c’est l’odeur des épices qu’on met dans le pain d’épice, à savoir cannelle, gingembre, la totale, le bonheur.

A la base, j’ai tendance à ne pas utiliser de gingembre dans mes recettes, ce n’est vraiment pas un réflexe alors que la vanille et même la cannelle parfois en sont.

Mais quand on m’offre un magazine de recettes spécial Petits Gâteaux de Noël, c’est plus fort que moi, il faut passer à l’acte. D’ailleurs, c’était déjà un peu Noël dans ma tête, c’est l’effet que me fait un magazine de recettes et d’astuces, c’est dire mon obsession.

Je me suis donc penchée sur une recette d’écus au gingembre, pour tenter un peu plus de recettes avec cette épice et sortir de mes sablés dont je vous ai donné la recette et que je fais touuut le temps.

Pour faire des petits biscuits mimis qui accompagneront avec merveille les idées de boissons chaudes qu’Apo vous a donné et qui donnent l’eau à la bouche, vous aurez besoin de :

❆ 300g de farine,
❆ 75g de sucre roux,
❆ 1 sachet de sucre vanillé,
❆ une pincée de levure chimique,
❆ une bonne cuillère à café de gingembre moulu,
❆ une pincée de cannelle,
❆ 150g de beurre,
❆ 2 cuillères à soupe de crème fraîche,
❆ du sucre en poudre en rab.


D’abord, mélanger tous les ingrédients secs, à savoir farine/sucre/levure/cannelle/gingembre, et bieeeen mélanger pour ne pas avoir toute votre levure dans un petit coin de votre pâte.

Ensuite, ajouter le beurre frais coupé en petits morceaux, et les cuillères de crème fraîche.

Et pétrir ! Faites-vous plaisir, on met les mains dans la pâte et on joue au « Meilleur Pâtissier », on pétrit on pétrit. Ne pas hésiter à rajouter une cuillère ou deux de crème fraîche si votre pâte a vraiment un aspect trop sableux.


Au bout d’un moment, la pâte est ferme et forme une boule. A ce moment, c’est comme de la pâte à modeler : on divise sa pâte en deux et on forme deux boudins en les roulant.

Ensuite, on enroule ces boudins dans du film alimentaire et direction le frigo pour 20 minutes, le temps de faire la vaisselle et de boire un café. Quand on les sort, on met son four à préchauffer à 180°C, puis on s’arme de notre meilleur couteau, et on découpe les boudins en tranches d’environ un centimètre.


Attention, contrairement à ce que je pensais, les écus ne s’étalent pas et ne gonflent pas non plus, donc la forme que vous leur donnez en les découpant sera grosso modo la forme qu’ils auront au sortir du four. Cela explique un peu pourquoi certains de mes écus ne sont pas aussi beaux que sur le magazine… (j’suis triste)

On verse du sucre roux en poudre dans une assiette et on presse une face de nos rondelles de biscuits-boudins dans le sucre, avant de le poser, face sucrée vers le haut, sur une plaque couverte de papier cuisson.


On enfourne et on laisse cuire entre quinze et vingt minutes, le top étant 18minutes mais tout dépend de l’épaisseur de vos biscuits, là aussi faites attention à les découper uniformément pour éviter le côté camaïeu de cuissons différentes…

On les sort du four et on les laisse sécher, durcir un petit peu, et ensuite, on se sert un café, et on kiffe.


Joie bonheur, c’est bientôt Noël, j’entends presque le traîneau.

Eva.

Publicités

0 comments on “CA SENT NOËL

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :