LE SUCRÉ LES RECETTES

NJUT NJUT NJUT

J’adore Ikéa. Ca doit sûrement être génétique, mais j’ai toujours bien aimé y aller, faire le parcours en suivant les p’tites flèches et ressortir avec un sac jaune méga grand. Mais ce que j’ai toujours préféré, vous vous en doutez, c’est l’épicerie suédoise. Et plus particulièrement les roulés à la cannelle, les toutes petites brioches moelleuses vendues en sachet.
Sauf que, je n’ai jamais eu envie d’essayer d’en faire, surtout que l’idée de brioche me faisait peur, ça avait l’air beaucoup trop compliqué et c’était tellement plus simple d’en acheter !

Mais récemment, je me suis lancée dans les brioches (ouais je sais j’ai des projets de dingue dans ma vie). Jusqu’à présent, j’étais restée dans les basiques : nature, fleur d’oranger, tressée un peu moche, bref, la base de la brioche.

Et par bonheur, aujourd’hui dimanche (ouais on a de l’avance on est organisées de ouf), en lisant l’article cosy d’Apolline, me prend une envie de cannelle. Et là, l’illumination, BRIOCHE A LA CANNELLE. Avec des feux d’artifices dans ma tête.

Ni une ni deux, en cuisine.
Voilà donc la recette des roulés à la cannelle, ou KANENBULLAR si vous voulez vous la jouer folklorique.

Ingrédients

Pour la pâte à brioche :
250g de farine,
30g de beurre,
12,5cl de lait tiède,
30g de sucre,
un sachet de levure boulangère,
un œuf,
une pincée de sel.

Pour la tartinade :
gros morceau de beurre (environ 50g)
50g de sucre,
de la cannelle (2 bonnes cuillères à soupe)

Alors, tout d’abord on fait tiédir le lait (très très tiède, comme le bain de Cléopâtre dans Astérix et Obélix), et on y mélange la levure de boulanger.
A côté, on mélange farine et pincée de sel (+/- si vous utilisez du beurre salé ou de beurre doux, l’abomination), et on fait un petit puits. Dans le puits, on casse l’œuf et on y ajoute le sucre.
On mélange tout ça en incorporant petit à petit la farine qui est tout autour et le lait qu’on verse en même temps (ouais faut avoir trois mains).
On hésite pas à rajouter de la farine histoire que ça ressemble quand même à une boule de pâte comme ça.


Ensuite, on rajoute le beurre pommade, donc mou, et on met la main à la pâte (jingle de la blague). On pétrit le tout jusqu’à ce que ça soit bien élastique et qu’encore une fois, ça ressemble à de la pâte.

 On met notre bouboule de pâte dans un saladier avec du film alimentaire, et hop on laisse pousser une heure, dans un endroit chaud. (un four à 40°C, for example).

Pendant ce temps, on fait la vaisselle, c’est pas drôle mais on assume.


Ensuite, une fois que la boule a doublé de volume, on la dégaze, c’est à dire qu’on la re-pétrit. On l’étale en forme de rectangle (à peu près, comme vous pouvez le constater), sur un plan de travail fariné.

 On fait fondre notre gros morceau de beurre, et pendant que c’est chaud on y mélange le sucre et la cannelle, au pif. Au pif certes, mais faut pas hésiter, mon mélange était quasi noir tellement j’ai mis la dose.

On étale le tout sur notre « rectangle-à-peu-près », et on roule. On roule assez serré, et une fois que c’est fait on prend un couteau hyper tranchant, et on découpe notre boudin en tranches de 3 ou 4 cm d’épaisseur.

On dispose nos tranches de boudin (ça donne envie, je sais) sur une plaque de four avec papier cuisson, et on laisse pousser le tout, 45 min au four à 40°C.

Une fois que ça a poussé et que les tranches sont un peu collées, on badigeonne le tout d’un œuf battu mélangé à du lait, et hop, 15-20 minutes au four à 180°C.


Les miens sont un petit peu trop dorés à mon goût, je les ai laissés 20 minutes mais tout dépend du four.

Si vous êtes motivés, vous pouvez faire un glaçage/sirop à base de sucre glace pour napper le tout, mais je trouve ça un peu trop sucré pour ma part.

Ah oui, au fait, mes brioches telles que vous les voyez ont cuit sur la plaque du four, mais si c’était à refaire je les ferais cuire dans un moule à gâteau rond, histoire qu’elles soient toutes collées et peut-être un chouïa plus moelleuses.
Mais je chipote.

Y’a plus qu’à déguster avec un chocolat chaud !

Bon appétit,
Eva.

Publicités

0 comments on “NJUT NJUT NJUT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :