LE SUCRÉ LES RECETTES

LE CARROT CAKE

Dès qu’on entre dans la période automnale, mon envie de faire des gâteaux se multiplie automatiquement par mille. Parce qu’entre nous, les journées pluvieuses à base de couette-film-feu-boisson chaude-bouffe, c’est moins rigolo sans odeur de gâteau tout frais sortant du four. À cette période de l’année je suis particulièrement  fana de cannelle et épices en tout genre: pain d’épices, crumble, toussatoussa (la meuf est quand même entrain d’associer des aliments aux saisons, ça part loin).

Pendant longtemps, en terme de cuisine, j’étais pas du genre à prendre de risques. J’avais mes recettes fétiches, que je reproduisais régulièrement. Mais cette année, j’ai commencé à me lancer des petits défis (ok, « défi » est un bien grand mot, j’avoue). Cette fois-ci, c’est le Carrot Cake, dessert bien fat et bien américain à base de sucre, de sucre, et de sucre, que j’ai voulu reproduire. Pour le réaliser, je me suis inspirée de différentes recettes, et ça a donné quelque chose qui me convient plutôt bien. Ah, et bonus: il est sans gluten.

Tout d’abord, il faut préparer le gâteau en lui-même. Pour ce faire, vous aurez besoin de:

  • 250 grammes de poudre d’amandes.
  • 50 grammes de farine de riz (si jamais le gluten ne vous gêne pas, de la farine traditionnelle conviendra).
  • 350 grammes de sucre (je vous avais prévenu du dosage, hein). Pour ma part, j’ai utilisé 100 grammes d’un mélange de rapadura (sucre non-raffiné) / sucre blond, et 250 grammes de sucre en poudre.
  • 2 grosses carottes (300 grammes environ).
  • 6 oeufs.
  • 1 cuillère à café de cannelle, 1 cuillère à café de gingembre en poudre,1 cuillère à café d’extrait de vanille. Là les doses se font un peu selon les goûts de chacun.

IMG_1127

IMG_1114

Dans l’ordre, il faut ajouter:

→ oeufs + sucre

→ cannelle + gingembre + extrait de vanille

→ farine + poudre d’amandes

→ carottes préalablement rapées

IMG_1134

IMG_1139

IMG_1141

IMG_1143

IMG_1145

IMG_1151

IMG_1153

IMG_1156

IMG_1157

IMG_1160

Ensuite, découpez un cercle dans du papier sulfurisé, en vous servant du moule que vous aurez choisi pour tracez la forme. Puis, placez ce cercle au fond du moule préalablement beurré, afin que le démoulage se fasse plus facilement (j’ai déjà expérimenté sans, et se retrouver avec un gâteau trop cheum une fois démoulé c’est pas la joie).

Enfournez finalement pour 40 minutes à 180°C. La cuisson dépend de votre four, il faut simplement que lorsque vous plantez votre couteau au centre, il en ressorte sec.

IMG_1164

Le glaçage, j’ai préféré le faire le lendemain, pour que le gâteau ait le temps de bien refroidir. J’ai à vrai dire un peu improvisé, mais le rendu est plutôt pas mal. Il suffit en fait de mélanger 150 grammes de fromage frais type Philadelphia ou St Moret, une centaine de grammes de sucre glace, et de l’extrait de vanille. Puis, on dispose tout ça sur le gâteau joliment (ou du moins on tente de pas faire de trop gros pâtés dégueux), et on le conserve au frais au moins une heure avant la dégustation!

IMG_1176

Ah oui, j’allais oublier: je vous conseille quand même de vous réserver un temps de sieste post-gâteaubienfat juste après, histoire de mieux vivre l’expérience.

Apolline.

Publicités

3 comments on “LE CARROT CAKE

  1. Ping : EN 2015, LOVE WAS IN THE AIR | THE MELTING POT

  2. Ping : IMPRO N°1 – LE RISOTTO | THE MELTING POT

  3. Ping : COUCOU C’EST NOUS | THE MELTING POT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :